Science/Homme: le cannabis s’est révélé efficace pour traiter un patient atteint du syndrome de l’homme raide

L’extrait de cannabis Sativex s’est révélé efficace pour traiter un patient atteint du syndrome de l’homme raide. Les médecins du département de neurologie de l’hôpital universitaire de Ribéra, Alzira, Espagne, ont présenté le cas d’une personne de 40 ans souffrant d’une raideur musculaire et de spasmes intermittents depuis six ans. Après une série de traitements aux résultats insatisfaisants, ce patient a été traité avec du cannabis en spray. Après 14 mois, il a été noté de formidables améliorations.
Les auteurs ont écrit que le Sativex est utilisé dans les cas de spasticité de la sclérose en plaques, et que comme ces deux pathologies présentent les mêmes symptômes neurologiques (spasticité et rigidité), ils ont pensé que le THC-CBD pourrait être une option pour les patients atteints du syndrome de rigidité. Le syndrome de l’homme raide est un trouble neurologique rare dont l’étiologie est inconnue. Les symptômes sont la rigidité progressive, la raideur et les spasmes.
Vicente-Valor MI, Garcia-Llopis P, Mejia Andujar L, Antonino de la Camara G, García Del Busto N, Lopez Tinoco M, Quintana Vergara B, Peiro Vilaplana C, Dominguez Moran JA, Sánchez Alcaraz A. Cannabis derivatives therapy for a seronegative stiff-person syndrome: a case report. J Clin Pharm Ther. 2012 Jun 21. [in press]
Pour voir l’article, cliquer ici

2 thoughts on “Science/Homme: le cannabis s’est révélé efficace pour traiter un patient atteint du syndrome de l’homme raide

  1. El KEBIR

    Je suis atteinte d’un stiff man, anti Gad positif dans le prélèvement sanguin ainsi que dans la ponction lombaire mais electromyogramme normale on a dit que c’est un faut positif en janvier 2016
    J’ai le membre inférieur droit raide depuis juillet 2015 j’ ai fait le tour des rumathologues, des orthopédistes, des neurologues et c’est qu en janvier 2016 apres un séjour de 12 jours fin décembre 2015 à l’hôpital pour un érysipel que je suis sortie avec un pied équin à 60 degrés qu’ils ont chercher L anticorps qui s’est avéré positif mais depuis je suis en centre de reeducation intensif pour réduire l’équin qui n’est plus qu’à 10%
    En juillet un neurologue m’a prescrit un traitement
    d’imurel et baclofene Apres 2 mois je n’ai pas supporté j’ai arrêté mais quand j’ai fait la recherchée l’anticorps pendant ce temps cela s’est avéré négatif sur le prélèvement sanguin
    Je suis désemparée en desaroi et mon membre gauche devient lui aussi raide
    Je souhaiterai trouver un spécialiste qui me prenne en charge pour une thérapeutique qui a fait ses preuves

    • Jacques Leca

      Bonjour,

      Je vous ai répondu à l’adresse yahoo.fr que vous avez fourni lors de votre inscription sur notre site.
      Bien à vous,
      Jacques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *