Le Cannabis améliore l’appétit et le goût chez les patients atteints du cancer

Delta-9-tétrahydrocannabinol peut pallier modifié la perception chimiosensoriels chez les patients cancéreux: résultats d’un essai randomisé, à double insu, essai pilote contrôlé par placebo

  1. Brisbois TDIH de KockWatanabe SMMirhosseini MLamoureux DC, Chasen MN. MacDonaldVE Baracos et Wismer W

Ann Oncol(2011)doi: 10.1093/annonc/mdq727 publié en ligne le: 22 Février 2011

Pour voir l’article, cliquez ici

Disclaimer : traduction automatique du résumé de l’article. Si vous souhaitez effectuer une meilleure traduction, n’hésitez pas à nous l’envoyer sur cette adresse : edito [at] ufcmed.org

Résumé

Contexte: Une étude pilote ( NCT00316563 ) pour déterminer si delta-9-tétrahydrocannabinol (THC) peuvent améliorer le goût et l’odeur (chimiosensoriels) ainsi que la perception de l’appétit, l’apport calorique, et la qualité de vie (QV) des patients cancéreux avec des modifications chimiosensoriels.

Patients et méthodes: patients atteints de cancer avancé des adultes, avec une perte d’appétit et des modifications chimiosensoriels, ont été recrutés à partir de deux sites et randomisés dans un double-aveugle de manière à recevoir soit THC (2,5 mg, Marinol ®; Solvay Pharma Inc, n = 24) ou orale capsules placebo (n = 22) deux fois par jour pendant 18 jours.Vingt et un patients ont terminé l’essai. Au départ et après le traitement, les patients ont rempli un panel de résultats rapportés par le patient: Le goût et l’odorat Enquête, record alimentaire de 3 jours, l’appétit et des évaluations de préférence macronutriments, questionnaire qualité de vie, et une interview.

Résultats: Le THC et le groupe placebo étaient comparables à la base. Comparativement au placebo, les patients traités par THC état d’une amélioration (P = 0,026) et amélioré (P <0,001) et la perception chimiosensoriels alimentaire »avait meilleur goût» (P = 0,04). l’appétit avant les repas (P = 0,05) et la proportion de calories consommées sous forme de protéines a augmenté par rapport à un placebo (P = 0,008). Patients traités par THC ont signalé une augmentation de la qualité du sommeil (p = 0,025) et de détente (P = 0,045). scores de QV et de l’apport calorique total ont été améliorées dans les deux THC et le groupe placebo.

Conclusions: Le THC peut être utile dans le traitement palliatif des modifications chimiosensoriels et d’améliorer la jouissance des aliments pour les patients atteints de cancer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *