IACM-Bulletin du 26 Août 2013

Source IACM Ici
•    Etats-Unis: l’Illinois est le vingtième Etat à légaliser l’usage médical du cannabis
•    Science/Homme: Une étude sur le long terme indique que l’extrait de cannabis n’affecte pas les facultés cognitives
•    En bref
•    Un coup d’œil sur le passé

Etats-Unis: l’Illinois est le vingtième Etat à légaliser l’usage médical du cannabis

Le 1er août, le Gouverneur de l’Illinois Pat Quinn a promulgué la loi qui autorise l’usage médical du cannabis dans cet Etat. Après la Californie, Il s’agit de l’Etat le plus peuplé à autoriser cet usage. « Au fil des années, les vétérans et les patients courageux qui se battent contre de terribles maladies m’ont touché, » a indiqué le Gouverneur. « Il est absolument nécessaire de les soulager. » La loi, qui prendra effet le 1er janvier, permet aux patients dont le diagnostic fait partie d’une liste de 35 maladies comme par exemple le cancer, la maladie de Parkinson, ou la sclérose en plaques de consommer du cannabis, quand celui-ci est prescrit par un médecin de cet Etat.
Ce programme, que les personnes en faveur de l’usage médical du cannabis reconnaissent comme étant le plus strict du pays, indique qu’il faut une certification écrite d’un médecin, une carte de patient enregistrée avec une photo d’identification et un système de vérification électronique. Dix-neuf autres Etats, ainsi que le District of Columbia, ont des lois relatives à l’usage médical du cannabis. La loi de l’Illinois stipule que les patients pourront obtenir toutes les deux semaines jusqu’à 2, 5 onces (70 grammes environ). Le cannabis devra être cultivé et distribué dans l’Illinois.
Reuters du 1 août 2013

Science/Homme: Une étude sur le long terme indique que l’extrait de cannabis n’affecte pas les facultés cognitives

La compagnie GW Pharmaceuticals a annoncé dans un communiqué de presse que l’extrait de cannabis Sativex n’a pas d’effet négatif sur les performances cognitives. Cette affirmation résulte d’une étude placébo-contrôlée, de 12 mois, qui a inclus 121 patients présentant une spasticité due à la sclérose en plaques. Le communiqué indique « que cette étude confirme la sûreté du Sativex et son efficacité sur le long terme. »
L’étude a été demandée par l’autorité de régulation du Royaume –Uni dans le cadre du processus de post-approbation. Son objectif premier est d’évaluer les effets secondaires du Sativex sur la fonction cognitive et l’humeur. Il a été noté dans les deux groupes, le groupe placébo et le groupe à qui il a été administré du Sativex, une légère amélioration de la fonction cognitive du début à la fin de l’étude. De même, le changement d’humeur dans les deux groupes, sur les douze mois de l’étude, s’est révélé identique.
communiqué de presse de GW Pharmaceuticals du 5 août. 2013

En bref

Uruguay: Le Président défendra devant l’Organisation des Nations Unies un plan de légalisation du cannabis
Le porte-parole du Président uruguayen Jose Mujica a indiqué que ce dernier a l’intention, en septembre, devant l’assemblée générale des Nations Unies, de présenter un plan novateur d’autorisation du cannabis. La chambre des députés a voté le 31 juillet la création d’une entité gouvernementale destinée à contrôler la culture et la vente de cannabis. La vente de cannabis et la possibilité d’en faire une culture destinée à l’usage récréatif au sein de clubs sont aussi envisagées. La mesure sera présentée au Sénat plus tard dans l’année. 
Associated Press du 2 août 2013
Etats-Unis: La vente de cannabis médicinal a débuté dans l’Etat de Washington D.C. 
Le District of Columbia a réalisé la première vente légale de cannabis médicinal, depuis au moins 75 ans. Un homme de 51 ans a acheté un petit peu moins d’une once de cannabis, le 29 juillet, auprès du dispensaire Capital City Care. Ce centre offre trois variétés différentes, dont les prix varient entre 380 et 440 dollars l’once (environ 28 grammes). 
UPI du 30 juillet 2013
Science/Homme: Le THC influence les concentrations d’endocannabinoïdes
L’administration d’une dose de 20 mg de THC par voie orale à 30 volontaires en bonne santé a induit des concentrations plus élevées d’ endocannabinoïdes anandamide, 2-AG, de palmitoyl éthanolamide, et d’ oléoylethanolamide, 2 ou 3 heures après l’administration, par rapport au groupe placébo. Les auteurs ont conclu que « les cannabinoïdes exogènes peuvent entrainer des changements dans le système endocannabinoïde, que l’on peut détecter dans le plasma. » 
Institute of Clinical Pharmacology, Goethe-University, Frankfurt am Main, Germany.
Walter C, et al. J Clin Psychopharmacol. 29 juillet 2013. [in press]
Australie: Teneur en cannabinoïde du cannabis
Les teneurs moyennes en cannabinoïdes mesurées sur 206 échantillons de cannabis saisis par la police sont de 14.9% pour le THC, 0.14% pour le CBD, 1.9% pour le CBG (cannabigérol) et des traces d’autres cannabinoÏdes.
National Drug and Alcohol Research Centre, University of New South Wales, Sydney, Australie.
Swift W, et al. PLoS One2013;8(7):e70052.
Science/Animal: Le THC et le CBD réduisent les taux de transmetteurs pro-inflammatoire interleukin 17
Lors d’études sur le modèle animal, le THC et le CBD (cannabidiol), en fonction des doses utilisées, ont supprimé la production et la sécrétion de cytokine interleukin 17 (IL-17). Cette substance pro-inflammatoire augmente dans les cas de maladies inflammatoires telles que la sclérose en plaques. Le traitement avec CBD a aussi entrainé une augmentation du niveau de cytokine IL-10 anti-inflammatoire. 
Sackler Faculty of Medicine, Tel Aviv University, Israel. 
Kozela E, et al. J Neuroimmune Pharmacol. 28 juillet 2013 [in press]
Science/Animal: Le THCA réduit la nausée sur le modèle animal
Le THCA (acide tétrahydrocannabinol), un précurseur non psychotrope du THC de la plante cannabis, que la chaleur transforme en THC, a réduit la nausée des rats et des souris. Cet effet a été transmis par le récepteur CB1. Les auteurs ont conclu que le « THCA pourrait être une alternative plus puissante que le THC du traitement de la nausée et des vomissements ». 
Department of Psychology, University of Guelph, Canada.
Rock E, et al. Br J Pharmacol. 25 juillet 2013. [in press]
Science/Animal: Une application locale de THC réduit l’inflammation que cause une allergie
Une application locale de THC a réduit l’inflammation de la dermatite allergique chez la souris, indépendamment des récepteurs cannabinoïdes en diminuant les médiateurs pro-inflammatoires des cellules de la peau. Les auteurs ont écrit que ces résultats présentent « d’importantes implications pour le développement de futures stratégies faisant intervenir des cannabinoïdes dans le traitement de maladies de peau inflammatoires. »
Laboratory of Experimental Dermatology, Department of Dermatology and Allergy, University of Bonn, Allemagne.
Gaffal E, et al. Allergy. 29 juillet 2013. [in press]
Science/Animal: Les inhibiteurs COX-2 réduisent l’anxiété en élevant la concentration d’endocannabinoïde
L’accroissement du signal cannabinoïde a été induit par l’inhibition de l’enzyme cyclooxygénase-2 (COX-2) et a réduit l’anxiété des souris. Les auteurs en ont conclu que l’accroissement du niveau d’endocannabinoïdes présente un potentiel thérapeutique varié et représente une approche viable. »
Vanderbilt Institute of Chemical Biology, Vanderbilt University School of Medicine, Nashville, USA.
Hermanson DJ, et al. Nat Neurosci. 4 août 2013 . [in press]
Science/Homme: En cas de schizophrénie, l’usage du cannabis améliore la mémoire émotionnelle 
Une étude portant sur 28 patients schizophrènes, dont une moitié consomme du cannabis et l’autre non, ainsi que 21 sujets sains, a montré que la mémoire émotionnelle et fonctionnelle dans la région du lobe préfrontal a été préservée chez le groupe des consommateurs. 
Centre de recherche Fernand-Seguin, Montreal, Canada.
Bourque J, et al. Psychiatry Res. 2ç juillet 2013. [in press]
Science/Animal: Le THCV et le CBDV réduisent la nausée
Dans le modèle animal de la nausée, les cannabinoïdes naturels cannabidivarine (CBDV) et le tétrahydrocannabivarine (THCV) ont supprimé les comportements jugés nauséeux chez des animaux. Les auteurs ont conclu « que ces composants pourraient présenter un potentiel thérapeutique pour la réduction des nausées. »
Department of Psychology and Neuroscience Graduate Program, University of Guelph, Canada.
Rock EM, et al. Br J Pharmacol. 31 juillet 2013. [in press]
Science/Animal: Le CBDV présente un potentiel anti-épileptique
Dans trois modèles d’épilepsie (souris), le cannabinoïde naturel cannabidivarin (CBDV) a réduit les convulsions. Le récepteur cannabinoïde-1 a transmis cet effet. Les auteurs ont écrit que « ces résultats montre le besoin de futur développement clinique du CBDV, pour le traitement de l’épilepsie. » 
Reading School of Pharmacy, University of Reading, UK.
Hill TD, et al. Br J Pharmacol. 31 juillet 2013. [in press]

Un coup d’œil sur le passé

Il y a un an
•    Science/Homme: une étude clinique indique qu’à la suite d’une blessure au cerveau, un cannabinoïde synthétique améliore le taux de survie
•    Etats-Unis: Une nouvelle étude indique que les dispensaires de cannabis ne font pas augmenter la délinquance dans les quartiers où ils sont implantés
Il y a deux ans
•    Allemagne: Sativex attendu dans les pharmacies pour le traitement de la spasticité associée à la sclérose en plaques en juillet
•    Hollande: le gouvernement interdit l’accès aux coffee-shops aux étrangers
•    Monde: la Global Commission on Drug Policy demande la légalisation du cannabis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *