IACM-Bulletin du 22 Décembre 2014

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Sources IACM Ici
•    IACM: Congrès sur les cannabinoïdes de 2015 – Soumission des articles
•    Science/Homme: Les bénéfices du cannabidiol en cas d’épilepsie de l’enfant discutés lors du meeting annuel de l’American Epilepsy Society
•    En bref
•    Un coup d’œil sur le passé

IACM: Congrès sur les cannabinoïdes de 2015 – Soumission des articles

Le Conseil d’administration de l’IACM est heureux de vous inviter au Congrès sur les cannabinoïdes de 2015 vous offre l’ occasion de présenter vos travaux de recherche. Il s’agit, cette année, de la réunion de deux entités, l’IACM et le EURopean Workshop on Cannabinoids. Ce congrès aura lieu en Italie, à Sestri Levante, et se tiendra du 17 au 19 septembre 2015. Le site web du congrès contenantle programme préliminaire est déjà en ligne ; vous pouvez vous inscrire et soumettre vos propositions d’articles. La date limite pour les présentations orales est fixée au 30 avril 2015 et au 31 juillet 2015 pour les posters. En 2011, l’IACM avait déjà collaboré avec le EURopean Workshop, ce qui avait contribué à faire de cet évènement un véritable succès à l’Université de Bonn. S’il vous plaît trouverez ici sponsors de la prochaine réunion. Si vous désirez sponsoriser le congrès, veuillez contacter l’IACM en envoyant un mèl à info@cannabis-med.org.

 
Date: 17-19 septembre 2015
Lieu: Palazzo Negrotto Cambiaso, Sestri Levante, Italie.
Durant le congrès, l’IACM honorera quatre personnes pour les résultats obtenus pour la ré-introduction du cannabis et des cannabinoïdes en médecine. Un autre prix est prévu pour la recherche fondamentale (Prix Ester Fride), un pour la recherche clinique, un pour les jeunes chercheurs et un prix spécial. Le comité des prix déterminera les nominés. A chaque prix est associée une somme d’argent de 500 € (environ 650 dollars). Pendant la conférence, l’IACM tiendra son assemblée générale et élira les nouveaux membres du conseil d’administration, ainsi que son président.

Science/Homme: Les bénéfices du cannabidiol en cas d’épilepsie de l’enfant discutés lors du meeting annuel de l’American Epilepsy Society

Deux études cliniques portant sur l’efficacité et la sûreté du développement d’un extrait de cannabis (Epidiolex) riche en CBD (cannabidiol) de la compagnie anglaise GW Pharmaceuticals ont été présentées lors du 68ème meeting annuel de l’association American Epilepsy Society. Ces études sont préliminaires aux essais cliniques contrôlés. La première étude a inclus 23 patients d’environ 10 ans, résistants au traitement de l’épilepsie, er spécialement le symptôme de Dravet. Ces jeunes patients ont été intégrés dans deux centres d’épilepsie, l’un à L’Université de New York et l’autre à l’ Université de Californie, San Francisco. Ils ont reçu, en plus de leur traitement habituel, du CBD à raison de 5mg par kilogramme du poids du corps. La dose a été progressivement augmentée jusqu’au seuil d’intolérence (25 mg par kg du poids du corps). Après trois mois de traitement, 39% des patients ont indiqué une réduction des crises de l’ordre de 50%. Une période sans crise s’est produite pour 3 des 9 patients Dravet, et pour un des 14 patients présentant une autre forme d’épilepsie. Les effets secondaires faibles ou modérés ont inclus de la somnolence, de la fatigue, un appétit diminué, une prise de poids, de la diarrhée, un appétit renforcé et une perte de poids.

 
L’autre partie de l’intervention relative à l’Epidiolex a examiné les interactions entre les médications de l’épilepsie déjà existantes et l’Epidiolex. Dans cette étude, il était administré à 33 enfants une moyenne de trois médicaments, y compris du clobazam (54.5% des patients), valproate (36.4%) et du levetiracetam (30.3%), du felbamate (21.2%), de la lamotrigine (18.2%) et du zonisamide (18.2%). Il a été administré, en plus ces traitements, une dose de 5mg/kg augmentée de 5mg/kg chaque semaine jusqu`à atteindre la dose maximale de 25mg/kg en plus des médicaments prescrits. Il a été remarqué pendant l’étude que, pour les patients qui prenaient différentes médications, l’addition de CBD pouvait entrainer des modifications des concentrations sanguines de certaines médications de l’épilepsie. Il a été observé pour un sous groupe de patients une augmentation des concentrations de clobazam, causant possiblement la sédation, et qui a donc requis un ajustement de la dose. Ceci suggère que le CBD pourrait avoir des effets sur les principales voies métaboliques du clobazam.
Science Daily du 8 décembre 2014

En bref

Science/Homme: La consommation d’alcool, contrairement à celle du cannabis, augmente les risques de chute 
Une étude incluant 690 adultes (de 20 à 64 ans) qui consommaient de l’alcool, et pas de cannabis, ont présenté un risque plus élevé de chute. 
Section of Epidemiology and Biostatistics, The University of Auckland, Nouvelle-Zélande.
Thornley S, et al. N Z Med J 2014;127(1406):32-8.

 
Science: Les truffes contiennent de l’anandamide
Les truffes contiennent de l’anandamide. Les chercheurs ont indiqué que l’anandamide est apparu avant les récepteurs endocannabinoïde, et que l’anandamide pourrait expliquer l’attirance pour les mangeurs de truffes. 
Department of Life, Health and Environmental Sciences, University of L’Aquila, Italie. 
Pacioni G, et al. Phytochemistry. 2014 Nov 26. [in press]

 
Etats-Unis: Les Indiens américains peuvent continuer à cultiver et vendre du cannabis sur leurs terres
Le 11 décembre, le ministère de la Justice a indiqué aux procureurs généraux de ne pas empêcher les tribus vivant dans les réserves de cultiver et vendre du cannabis, même dans les Etats où cette pratique est interdite. Cette nouvelle directive sera mise en œuvre au cas par cas. Il reste maintenant à voir comment les réserves vont tirer profit de cette nouvelle règle. De nombreuses tribus sont opposées à la légalisation du cannabis sur leurs territoires, et les officiers fédéraux continueront à appliquer la loi, si on le leur demande. 
Los Angeles Times du 11 décembre 2014

 
Etats-Unis: Des chercheurs obtiennent deux millions de dollars pour étudier les effets du cannabis en cas de trouble du stress post traumatique 
Le Colorado a honoré le docteur Sue Sisley (qui a perdu son emploi de professeur à l’University of Arizona,) en juillet, en lui allouant une subvention de 2 millions de dollars pour qu’elle continue ses recherches sur les effets du cannabis chez les vétérans qui souffrent de désordre du stress post traumatique. Elle a dit qu’elle suspectait qu’un motif politique soit à l’origine de son licenciement. Sue Sisley a indiqué que ses recherches l’amèneraient à se concentrer sur 76 vétérans souffrant du désordre de stress post traumatique. La moitié de ces personnes est domiciliée en Arizona où un donateur privé a offert les services d’un laboratoire de recherche, l’autre moitié sera à Johns Hopkins University, Baltimore.
New York Daily News du 27 novembre 2014

 

Uruguay: Le programme relatif au cannabis sera poursuivi après l’élection du nouveau Président
Depuis l’élection du 30 novembre 2014, Tabare Vazquez est le nouveau Président de l’Uruguay. La législation modifiée par la coalition de gauche, datant de 10 ans, qui permet la mise en œuvre de la loi qui légalise la production et la vente de cannabis, sera maintenue. Vazquez est le successeur du très populaire Président Jose Mujica.
Reuters du 1er décembre 2014

 

Etats-Unis: Selon l’administration américaine NHTSA, les rapports scientifiques ne démontrent pas les limites du THC dans le sang
Selon les conclusions d’une publication du United States Department of Transportation, la National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA) indique que les seuils des effets du cannabis au volant ne sont pas analysés de la même manière que pour les seuils de limite déjà mis en place pour l’alcool. C’est ainsi que les conducteurs sont estimés inaptes à la conduite, même en l’absence de preuve indiquant que le sujet était déficient. 
Rapport de la NHTSA de novembre 2014

 

Science/Homme: La consommation de tabac et de cannabis chez les adolescents est associée à des résultats éducatifs moindres, mais cette association ne serait pas causale
Dans une étude incluant 1155 enfants, la consommation de cannabis et de tabac dès l’âge de 15 ans a été associée à des résultats scolaires moindres à l’âge de 16 ans. L’effet du tabac est plus fort que celui du cannabis. Les chercheurs ont écrit « qu’il est possible que ces effets soient issus de mécanismes non causals, bien qu’une explication causale ne puisse pas être exclue. »
School of Social and Community Medicine, University of Bristol, Royaume-Uni. 
Stiby AI, et al. Addiction. 2014 Dec 9. [in press]

 

Science/Animal: Des niveaux sanguins élevés de 2-AG sont un atout en cas de lésion cérébrale traumatique
Chez des souris, l’inhibition de l’enzyme responsable de la dégradation de l’endocannabinoïde 2-AG (2-arachidonoylglycerol), qui dégrade 2-AG, réduit les conséquences négatives de lésions cérébrales traumatiques.
Neuroscience Center of Excellence, School of Medicine, Louisiana State University, New Orleans, Etats-Unis. 
Zhang J, et al. J Cereb Blood Flow Metab. 10 décembre 2014. [in press]

 
Science/Animal: Les effets analgésiques du CBD dépendent du type de douleur
Une étude menée sur des souris indique que le CBD ne réduit que certains types de douleur. Combiné avec la morphine, le CBD a agi de manière synergique seulement sur un type de douleur. 
Temple University, Philadelphia,

 

Etats-Unis. 
Neelakantan H, et al. Behav Pharmacol. 5 décembre 2014. [in press]
Science/Animal: Les endocannabinoïdes réduisent les symptômes de sevrage liés à la morphine
Une recherche portant sur le modèle animal suggère que l’inhibition de la dégradation des l endocannabinoïdes réduit les symptômes de sevrage de la morphine
Department of Pharmacology and Toxicology, Medical College of Virginia Campus, Virginia Commonwealth University, Etats-Unis.
Gamage TF, et al. Drug Alcohol Depend. 26 novembre 2014. [in press]

 

Science/Animal: Le palmitoylethanolamide améliore les symptômes de l’inflammation de la vessie (cystite)
Après avoir provoqué chimiquement une cystite chez des souris, les investigations ont fourni une preuve du rôle protecteur de l’endocannabinoïde palmitoylethanolamide. 
Department of Molecular and Developmental Medicine, University of Siena, Italie. 
Pessina F, et al. J Urol. 18 novembre 2014. [in press]

 
Science/Animal: Un cannabinoïde synthétique pourrait amplifier les effets anti-épileptiques du clobazam
Un cannabinoïde synthétique (WIN 55,212-2), qui agit comme le THC, a amplifié l’effet du clobazam quant à la réduction du nombre de crises d’épilepsie sur le modèle animal (souris). 
Department of Public Health, Institute of Rural Health, Pologne.
Florek-Luszczki M, et al. Epilepsy Res 2014;108(10):1728-33.

 

Science/Homme: Une très importante consommation de cannabis est associée à des modifications cérébrales
Des investigations menées sur le cerveau de très gros consommateurs de cannabis ont montré des volumes de deux régions du cerveau (hippocampus et amygdale) étaient plus petits. 
Royal College of Psychiatrists, Australie. 
Lorenzetti V, et al. Br J Psychiatry. 2014 Nov 27. [in press]

 

Science/Animal: Le THC a réduit l’inflammation du poumon causée par la bactérie Staphylococcus aureus
Les résultats d’une nouvelle étude suggèrent que le THC constitue un puissant composé anti-inflammatoire et pourrait être utilisé comme une nouvel agent thérapeutique pour le traitement de l’inflammation pulmonaire causée par une toxine de la bactérie Staphylococcus aureus (enterotoxin B).
University of South Carolina School of Medicine, Columbia, Etats-Unis.
Rao R, et al. Br J Pharmacol. 26 novembre 2014. [in press]

Un coup d’œil sur le passé

Il y a un an
•    République tchèque: la plupart des patients n’ont pas les moyens financiers d’acheter le cannabis en pharmacie
•    Etats-Unis/Grande-Bretagne : Plus d’une centaine d’enfants épileptiques sont traités avec un nouvel extrait de cannabis riche en CBD
•    Science/Homme: Le THC administré par voie orale a les mêmes effets psychoactifs que le cannabis fumé
Il y a deux ans
•    Science/Homme: le Nabilone est efficace pour le traitement des douleurs neuropathiques du diabète
•    Science/Homme: la consommation de cannabis ne réduit pas l’intelligence des adultes
•    Etats-Unis: une tentative de fermeture de dispensaires de cannabis à Los Angeles a été stoppée par les citoyens de la ville

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *