IACM-Bulletin du 21 Février 2014

P1040075

Source IACM Ici

•    Science/Homme: Il a été établi un lien l entre violence domestique et l’alcool, mais pas avec le cannabis
•    En bref
•    Un coup d’œil sur le passé

Science/Homme: Il a été établi un lien l entre violence domestique et l’alcool, mais pas avec le cannabis

Une étude réalisée à l’université du Tennessee à Knoxville, Etats-Unis, indique que la consommation d’alcool, et non celle de cannabis, augmente le risque de violence domestique. Les deux études réalisées avec des étudiants ont montré que les hommes (n=67) sous l’influence de l’alcool sont plus enclins à perpétrer des agressions physiques, psychologiques ou sexuelles contre leurs compagnes. Cela ne se produit pas sous l’influence du cannabis. Les femmes (n=173) sont physiquement et psychologiquement plus agressives sous l’influence de l’alcool, mais à l’inverse des hommes, elles sont enclines à être psychologiquement plus agressives sous l’influence du cannabis.
Ces études sont les premières à s’intéresser à la fréquence de la consommation d’alcool et du cannabis et des relations violentes entre étudiants. Les deux études incluaient des étudiants des deux sexes de plus de dix-huit ans, entretenant une relation d’au moins un mois avec un minimum de deux rencontres par semaine. Ces étudiants devaient aussi avoir consommé de l’alcool au cours du mois précédant. Les sujets devaient remplir un questionnaire quotidien d’une ligne, pendant 90 jours.
Research finds link between alcohol use, not pot, and domestic violence
Shorey RC, Stuart GL, Moore TM, McNulty JK. The Temporal Relationship Between Alcohol, Marijuana, Angry Affect, and Dating Violence Perpetration: A Daily Diary Study With Female College Students. Psychol Addict Behav. 2013 Nov 25. [in press]
Shorey RC, Stuart GL, McNulty JK, Moore TM. Acute alcohol use temporally increases the odds of male perpetrated dating violence: a 90-day diary analysis. Addict Behav 2014;39(1):365-8.

En bref

Uruguay: Le Président de la République José Mujica nominé pour le prix Nobel de la paix
Plusieurs groupes de personnes, y compris les membres du parti de gauche Frente Amplio de José Mujica, ainsi que les ONG allemande Schildower Kreis et hollandaise Drugs Peace Institute ont avancé, cette année, le nom de José Mujica pour le prestigieux prix Nobel. Les sympathisants de Mujica ont avancé, parmi d’autres raisons, la politique innovante du Président uruguayen qui consiste à légaliser le cannabis, contrôler la production et la vente aux consommateurs inscrits. 
Huffington Post of 5 February 2014
Etats-Unis: Les électeurs de Floride se prononceront sur la légalisation du cannabis médical
La Cour Suprême a approuvé l’initiative d’un référendum sur la légalisation du cannabis médical, en novembre. La pétition d’interpellation a recueilli plus des 683,000 signatures requises pour considérer une mise au vote. Il n’y a donc plus aucun obstacle à la poursuite de la procédure. 
Reuters of 27 January 2014
Allemagne: Le militant en faveur du cannabis Georg Wurth gagne un million d’euros
Le militant Georg Wurth, représentant de l’association German Hemp Association, dont le but est d’étendre les activités en faveur de la légalisation du cannabis a remporté le prix du programme de télévision allemand Millionaerswahl (Millionaire Choice) d’un million d’euros. Ce programme est une émission de télé-réalité dans laquelle les candidats sélectionnés se défient par une procédure multiple d’élimination et présentent les projets qui seront financés. C’est le vote des téléspectateurs qui détermine le choix. 
Stopthedrugwar.org of 26 January 2014
Etats-Unis: Premiers dispensaires de cannabis dans le Massachusetts
Le ministère de la Santé du Massachusetts a indiqué avoir délivré à vingt dispensaires une autorisation de culture et de vente du cannabis pour usage médical. Le Massachusetts fait partie des vingt Etats du pays qui ont autorisé l’usage du cannabis en tant que traitement médical. La plupart des Etats qui ont fait de même sont en train d’instaurer des réseaux de distribution. 
Reuters of 31 January 2014
Science/Homme: Le THC provoque différentes catégories d’effets
Suite à une étude réunissant 217 sujets inclus dans 10 études différentes, on distingue trois catégories différentes d’effets du THC : la perception, la relaxation et la dysphorie. La sensation de se divertir est le premier effet recherché. L’utilisation de méthodes statistiques a permis de déterminer trois groupes différents décrivant le spectre des effets du THC : pour la perception, sont évoqués la notion de temps, les pensées, et le divertissement; pour la relaxation sont indiqués la somnolence, un brouillard, une rêverie et pour la dysphorie : des voix, du sens, et le doute. 
Centre for Human Drug Research, Leiden, The Netherlands.
Kleinloog D, et al. Int J Methods Psychiatr Res. 5 février2014. [in press]
Science/Cellules: Pourquoi l’activation du récepteur CB1 cause la bronchodilatation? 
L’activation des récepteurs CB1 semble transmettre l’inhibition de la contraction causée par l’acétylcholine des voies respiratoires humaines. Les auteurs ont écrit que «ceci pourrait expliquer la bronchodilatation que produit le fait de fumer de la marijuana.» 
Laboratoire de Pharmacologie Respiratoire UPRES EA220, Hôpital Foch, Suresnes, France. 
Grassin-Delyle S, et al. Br J Pharmacol.28 janvier 2014. [in press]
Science/Animal: Les effets analgésiques de la crotalphine sont partiellement transmis par les récepteurs CB2
La crotalphine est un peptide antinociceptif issu des serpents à sonnette qui, en dépit de son effet similaire aux opioïdes, n’entraine pas les effets secondaires caractéristiques de ceux-ci. Les dernières recherches sur des rats montrent que les effets de la crotalphine impliquent l’activation secondaire des récepteurs CB2. 
Laboratório Especial de Dor e Sinalização, Instituto Butantan, São Paulo, Brazil.
Machado FC,et al. Br J Pharmacol 2014;171(4):961-72.
Science/Cellules: Dans les cas d’arthrite rhumatoïde, le nombre de récepteurs CB2 augmente dans certaines cellules jointes
Chez les patients atteints d’arthrite rhumatoïde le nombre de récepteurs CB2 augmente dans les cellules jointes (synoviocytes similaires aux fibroblastes). Les médiateurs pro-inflammatoires régulent à la hausse le nombre de récepteurs CB2, qui à leur tour réduisent la production de cytokines pro-inflammatoires. Les auteurs ont conclu que « ces données suggèrent que les récepteurs CB2 pourraient être une cible potentielle thérapeutique de RA. »
Department of Rheumatology, Guanghua Hospital, Shanghai, China.
Gui H, et al. Rheumatology (Oxford). 2014 Jan 17. [in press]

Un coup d’œil sur le passé

Il y a un an
•    Science/Homme: de fortes doses de THC oral causent une tolérance rapide aux effets subjectifs
•    Science/Homme: dans une étude de cas, le Cannabidiol a réduit les symptômes de manque
Il y a deux ans
•    Science: le cannabis apporte un soulagement supplémentaire aux patients déjà traités aux opiacés
•    Science: lors d’une première étude clinique, un inhibiteur de l’acide gras amide hydrolase a été bien toléré
•    Science: Lesnombreux essais avec l’extrait de cannabis Sativex montrent des avantages pour le traitement de la sclérose en plaques

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *