IACM-Bulletin du 17 Octobre 2011

Bertrand Rambaud Bulletins octobre 24, 2011

 

Science: Dans une étude observationnelle, le cannabis a amélioré des symptômes du stress post-traumatique

 

Selon une étude observationnelle menée par les scientifiques du MaReNa Diagnostic and Consulting Center, à Bat-Yam, Israël, et présentée lors de la Conférence sur les cannabinoïdes de 2011, à Bonn, Allemagne, la consommation de cannabis pourrait améliorer les symptômes du stress post-traumatique. La condition mentale de 79 adultes atteints du PTSD a été évaluée (cette évaluation fait partie du travail de routine de l’équipe de recherche). Les malades avaient au préalable demandé au ministre de la Santé l’autorisation de consommer du cannabis à des fins thérapeutiques. Seulement la moitié d’entre eux avait obtenu une autorisation, et participe au groupe d’étude. Ces patients ont été suivis sur une période de deux ans.

La majorité des patients suivis prenaient aussi une médication prescrite par leur médecin traitant. Le dosage de cannabis variait de 2 à 3 grammes par jour. Dans la plupart des cas, une amélioration significative de la qualité de vie, la diminution de la douleur, ainsi que quelques changements positifs de la sévérité des symptômes du PTSD ont été observés. Les patients ont aussi indiqué avoir réduit spontanément le dosage d’autres sédatifs et analgésiques pris comme traitement. La majorité des patients qui ont mentionné une amélioration des symptômes appartient aux groupes souffrants soit de douleurs supplémentaires, soit de dépression. Les chercheurs ont conclu que : « les résultats montrent une bonne tolérance, ainsi que d’autres bénéfices, spécialement chez les patients atteints de douleurs et/ou de comorbidité dépressive. »

(Source: Reznik I. Medical cannabis use in post-traumatic stress disorder: a naturalistic observational study. Extrait présenté lors de la Conférence sur les cannabinoïdes du 8 au 10 septembre 2011, à Bonn, Allemagne)

Plus d’extraits sur :
Abstract book of the Cannabinoid Conference 2011, cliquez ici 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *