IACM-Bulletin du 06 Octobre 2014

 

Sources IACM Ici

•    Italie: L’armée cultivera du cannabis à usage médical
•    Chili: La première exploitation agricole de culture de cannabis à usage médical a été approuvée
•    Australie: Le premier ministre Tony Abbott soutient la légalisation du cannabis médical
•    Israël: Le gouvernement autorise certains médecins de famille à prescrire du cannabis à usage médical.
•    En bref
•    Un coup d’œil sur le passé

Italie: L’armée cultivera du cannabis à usage médical

Les médias italiens ont indiqué que des militaires cultiveront du cannabis à usage médical dans le cadre d’une plantation pharmaceutique que gère l’armée, à Florence. Cet accord a été conclu entre le ministre des Armées et celui de la Défense. Les détails seront connus fin septembre. Afin de dissiper des craintes sur la libéralisation des drogues douces, il a été rapporté dans la Stampa que la ministre de la Santé Beatrice Lorenzin aurait indiqué que « d’un point de vue pharmaceutique, il n’existe pas de problème à utiliser le cannabis, et il doit être considéré comme un médicament. » L’idée de ce changement réside dans le contrôle par des militaires pour que l’usage du cannabis reste strictement médical.
La Stampa indique que ce produit serait disponible dans les pharmacies italiennes dès l’an prochain. Les dépenses seront prises en charge par le système de santé italien. Actuellement, en Italie, il n’y a pas de cultivateur privé de cannabis médical, ce qui implique que les patients doivent se procurer le cannabis à l’étranger. 

RIA du 9 septembre 2014

Chili: La première exploitation agricole de culture de cannabis à usage médical a été approuvée

Claudio Orrego, gouverneur du Metropolitan Santiago, en a fait l’annonce. Il y sera cultivé du cannabis utilisé à des fins médicales et de recherche. Il est espéré que soit autorisée une production d’huile de cannabis dont on se sert en cas de cancers. Oscar Concha, a indiqué le 8 septembre, « ceci a déjà été réalisé dans d’autres pays, et nous sommes très intéressés par le travail de cette exploitation. »
La Florida, une municipalité de Santiago, sponsorise l’exploitation, ainsi que la Fundación Daya, organisation à but non lucratif dont l’objectif est la recherche et la promotion de thérapies alternatives destinées, comme l’indique son site web, à réduire la souffrance. « Nous croyons au droit à la santé pour tous, et à l’accès à des thérapies complémentaires et bon marché », a indiqué la fondation.
Latin Post du 9 septembre 2014

Australie: Le premier ministre Tony Abbott soutient la légalisation du cannabis médical

Désormais, le premier ministre soutient la légalisation du cannabis à usage médical. Dans une lettre en réponse à Alan Jones, qui s’exprimait à la radio, Mr Abbott est allé plus loin que le premier ministre du New South Wales, Mike Baird, (qui a approuvé un essai clinique de l’usage médical du cannabis), en disant que de nouveaux tests ne seraient pas nécessaires, dans la mesure où ce produit est, dans certains pays, déjà légalisé. « L’usage médical du cannabis ne me pose pas de problème, pas plus que je n’en ai avec l’usage des opiacés, » a écrit Mr Abbott dans une lettre adressée à Jones, le 23 aout.
« Si un produit est administré pour une raison médicale valide, avec toutes les précautions d’usage, sa légalité ne devrait de pas poser de problème. Et si, ici, le besoin se fait sentir d’un médicament jugé fiable à l’étranger, il devrait être disponible. Je reconnais que la régulation des médicaments est une question très épineuse, étant donnés le corporatisme, la bureaucratie et le propre intérêt des institutions. Généralement, si quelque chose a été jugée fiable, je ne pense pas qu’il soit nécessaire de le tester à nouveau. » Dans son programme de radio matinal du17 septembre, Jones a lu à haute voix la lettre de Mr Abbott.
The Sunday Morning Herald of 17 September 2014

Israël: Le gouvernement autorise certains médecins de famille à prescrire du cannabis à usage médical.

Le ministre de la Santé israélien autorise certains médecins de famille à prescrire temporairement du cannabis. Le ministre essaye de trouver des solutions avec les cliniques de traitement de la douleur, qui sont les seules unités médicales à ce jour autorisées à prescrire. La nouvelle législation permettra aux médecins de famille, qui travaillent avec les cliniques organisatrices du maintien de la santé, de prescrire du cannabis si deux conditions sont réunies : la prolongation d’un traitement déjà existant, et la conservation du même dosage.
Environ, 18 000 Israéliens ont une autorisation de prescription de cannabis médical, et ce nombre pourrait atteindre 40 000 en 2018. En Israël, la demande de cannabis n’a pas cessé de croitre et la liste des pathologies pour le prescrire également. Le ministre de la Santé avait aussi inscrit dans ses nouvelles règles une augmentation du nombre de médecins (30) pouvant prescrire et la réduction du temps d’attente des patients pour pouvoir consulter ces médecins. L’association des médecins de famille en Israël a été surprise d’entendre la teneur des nouvelles régulations. « Personne ne nous a demandé quoi que ce soit, il n’y a pas eu de consultation et de discussion à ce sujet, a indiqué le président de cette association de médecins, le docteur Shlomo Vinker ».
Haaretz du 17 septembre 2014.

En bref

Science: Un guide sur le cannabis maintenant disponible
Un guide sur le cannabis, édité par Roger Pertwee et publié par Oxford University Press, est maintenant disponible. Il contient 768 pages et les 49 chapitres incluent toutes les questions de pharmacologie, d’effets secondaires et présente le potentiel thérapeutique du cannabis et des cannabinoïdes, ainsi que le système endocannabinoïde décrit par d’éminents chercheurs spécialistes de ce domaine. Il s’agit certainement du meilleur livre produit sur ce sujet à ce jour. 
Handbook of Cannabis
Afrique/du Sud: Le parti chrétien soutient l’usage médical du cannabis
Le parti démocratique chrétien (ACDP) soutient la Medical Innovation Bill (projet médical) qui indique que s’il gagnait l’élection, il autoriserait dans le pays l’usage du cannabis pour raisons médicales, a indiqué Cheryllyn Dudley, chef du parti, ce 18 septembre. 
Yahoo News South Africa of 18 September 2014
Autriche: L’initiative des citoyens pour la légalisation du cannabis est débattue dans le comité des pétitions du parlement
22 392 Autrichiens ont signé « l’initiative citoyenne de supprimer le cannabis des lois autrichiennes sur les narcotiques ». Il sagit de la 3e pétition la plus populaire dans l’histoire du pays. Le comité de pétition du parlement a maintenant demandé une prise de position de la part du ministre de la Santé. 
Comité de presse de Hanf Institut
Australie: Le ministre de la Santé tasmanien soutient les essais de cannabis médical
Le changement de position du gouvernement libéral est intervenu après que le ministre de la Santé
Michael Ferguson ai rejeté une offre d’essai en juillet. « Nous soutenons les essais correctement menés qui entrent dans le cadre existant des régulations des médicaments, » a maintenant indiqué 
Mr Ferguson. 
7 News du 8 Sseptembre 2014
Science/Homme: Le cannabis est consommé à des fins de désinhibition sociale
Une étude incluant 123 consommateurs de cannabis révèle qu’une des raisons principales de consommation de ce produit est de gérer une certaine forme d’anxiété sociale. 
Department of Psychology, Louisiana State University, Baton Rouge, USA.
Buckner JD, et al. Am J Addict. 2014 Sep 7 [in press]
Science/Animal: Le cannabidiol améliore la dilatation des artères chez des rats diabétiques
Le cannabidiol (CBD) a augmenté la relaxation maximum des vaisseaux sanguins (acétycholine) dans les artères des rats diabétiques. Cet effet a été partiellement transmis par les récepteurs CB2. Le cannabidiol a fait augmenter la production de la substance (dérivée de la cyclooxygenase) faisant dilater les vaisseaux sanguins. 
University of Nottingham, UK.
Wheal AJ, et al. J Pharmacol Exp Ther. 11 septembre 2014 [in press]
Science/Homme: Le sativex n’a pas réduit la capacité à conduire
Dans une étude incluant 33 patients atteints de sclérose en plaques qui ont reçu du Sativex pour le traitement de la spasticité, l’extrait de cannabis n’a pas fait diminuer leur capacité à conduire. Les auteurs ont écrit : « les patients présentaient les mêmes résultats aux tests de conduite au début et à la fin du traitement. » Seuls deux patients ont changé de catégorie : de capables de conduire à incapables et vice versa.”
MS-Zentrum, Kaltenkirchen/Holstein, Germany.
Freidel M, et al. Acta Neurol Scand. 2014 Sep 11 [in press]
Science/Animal: Le Palmitoyleéhanolamide est un agent anti-inflammatoire de traitement du côlon irritable 
L’endocannabinoïde palmitoylethanolamide injecté dans le ventre ou administré oralement a atténué l’inflammation du côlon induite chimiquement. Cet effet a été transmis par les récepteurs CB2, GPR55 et PPAR-Alpha, et modulé par les récepteurs vanilloïdes. 
Department of Pharmacy, University of Naples Federico II, Italy.
Borrelli F, et al. Br J Pharmacol. 10 septembre 2014 [in press]
Science/Cellules: L’endocannabinoïde 2-AG pourrait interférer avec l’implantation dans l’utérus d’oeufs nouvellement fertilisés
Lors d’expériences menées sur les cellules, l’endocannabinoïde 2-AG (2-arachidonoylglycérol) a interféré avec le développement normal des cellules (cellules cytotrophoblast) importantes pour l’implantation dans l’utérus des œufs récemment fertilisés. 
Cet effet a été transmis par les récepteurs cannabinoïdes. 
Faculdade de Farmácia, Universidade do Porto, Portugal
Costa MA, et al. Mol Cell Endocrinol. 2014 Sep 6 [in press]

Un coup d’œil sur le passé

Il y a un an
•    Etats-Unis: l’Illinois est le vingtième Etat à légaliser l’usage médical du cannabis
•    Science/Homme: Une étude sur le long terme indique que l’extrait de cannabis n’affecte pas les facultés cognitives
Il y a deux ans
•    Science/Homme: une étude clinique indique qu’à la suite d’une blessure au cerveau, un cannabinoïde synthétique améliore le taux de survie
•    Etats-Unis: Une nouvelle étude indique que les dispensaires de cannabis ne font pas augmenter la délinquance dans les quartiers où ils sont implantés

 

 

2 thoughts on “IACM-Bulletin du 06 Octobre 2014

  1. steven

    Et en France on est encore en retard à cause de connard de politique véreux qui sont actionnaires des industries pharmaceutiques

  2. rastafari

    Bonjour .
    bravo pour ce teste qui révèle une bonne vérité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *