IACM-Bulletin du 05 Mai 2014

logo_new-01

 

Sources IACM Ici

 

•    Science/Homme: dans une étude ouverte, le cannabis a réduit les symptômes du trouble de stress post-traumatique (PTSD)
•    Guatemala: le Président veut légaliser la production de cannabis et d’opium
•    En bref
•    Un coup d’œil sur le passé

Science/Homme: dans une étude ouverte, le cannabis a réduit les symptômes du trouble de stress post-traumatique (PTSD)

Pour quelques patients, le cannabis est associé à une réduction des symptômes du trouble de stress post-traumatique. Ce résultat fait suite à l’examen de 80 dossiers de patients présentant ce trouble et consommant du cannabis à des fins médicales, comme la loi du Nouveau-Mexique les y autorise. Cette analyse a été publiée dans le Journal of Psychoactive Drugs. Le docteur George Greer de Santa Fe et ses collègues de l’University of California à Los Angeles et San Diego l’ont rédigée. Le Nouveau-Mexique a été le premier État à accepter le trouble de stress post-traumatique en tant que pathologie permettant l’usage médical du cannabis.
Le but de cette étude était d’analyser statistiquement les données des symptômes de trouble de stress post-traumatique des patients qui ont demandé de participer au programme New Mexico Medical Cannabis Program de 2009 à 2011. L’échelle de « Clinician Administered Posttraumatic Scale » définie pour le DSM-IV (CAPS) a été utilisée. Une réduction des symptômes CAPS de plus de 75% a été constatée pour les patients qui consomment du cannabis par rapport à ceux qui n’y ont pas recours.
Greer GR, Grob GS, Halberstadt AL. PTSD symptom reports of patients evaluated for the New Mexico medical cannabis program. J Psychoactive Drugs 2014;46(1):73-7.

Guatemala: le Président veut légaliser la production de cannabis et d’opium

Le Président Otto Perez a indiqué le 2 avril qu’il présenterait, pour la fin de 2014, un plan de légalisation de la production du cannabis et de l’opium. Il s’agit d’un moyen destiné à diminuer le crime organisé. Perez Gun général conservateur à la retraite a rompu avec les Etats-Unis, rapidement après sa prise de fonction au début de 2012, en proposant la légalisation des drogues. Il a indiqué qu’il restait à établir un plan quant à la manière de le faire.
La proposition gouvernementale est étudiée. Perez a indiqué à Reuters, lors d’une interview, qu’il désirait que les recommandations soient publiées dés le mois d’octobre et, qu’ainsi les mesures puissent être présentées à la fin de l’année. Ces mesures pourraient inclure une initiative du Congrès à légaliser les drogues, en particulier le cannabis, a-t-il indiqué. « L’autre élément que nous explorons… est la légalisation des plantations d’opium à la frontière mexicaine, afin de les contrôler et de vendre ce produit à des fins médicales. Le Guatemala est un des pays d’Amérique du Sud des plus violents et a souffert, ces dernières années, des nombreuses incursions du cartel des drogues mexicain.
Reuters du 2 avril 2014

En bref

Etats-Unis: Le Maryland a approuvé une proposition de loi destinée à réduire les pénalités liées au cannabis
La législature démocrate du Maryland a approuvé une mesure destinée à décriminaliser la possession de petites quantités de cannabis. Le Sénat de cet État a approuvé la mesure qui fait de la possession de plus de 10 grammes de cannabis un délit. Le gouverneur démocrate Martin O’Malley a indiqué qu’il signerait cette proposition. 
Reuters of 7 April 2014
Science/Animal: dans la maladie de Parkinson, les antagonistes des récepteurs cannabinoïdes peuvent être neuro-protecteurs
Sur le modèle de la maladie de Parkinson du rat, l’antagoniste des récepteurs CB1 rimonabant a été neuroprotecteur. « Ces résultats suggèrent que les cellules gliales peuvent être impliquées dans cet effet protecteur, » ont écrit les auteurs. Les cellules gliales sont des cellules qui soutiennent et protègent des cellules nerveuses du cerveau et du système nerveux périphérique. 
Laboratory of Functional Neurochemistry, C. Mondino National Neurological Institute, Pavia, Italy.
Cerri S, et al. J Neuropathol Exp Neurol. A avril 2014. [in press]
Science/Animal: une augmentation des concentrations d’anandamide réduit la douleur
Dans plusieurs modèles animaux, l’augmentation des concentrations d’anandamide dans le cerveau par l’inhibition des FABP, ou protéines de liaison des acides gras, ont réduit la douleur. Sur plusieurs modèles animaux, l’augmentation des concentrations d’anandamide dans le cerveau suite à l’inhibition des acides gras de liaison des protéines ont réduit la douleur. Les FABPs fournissent de l’anandamide aux FAAH (hydrolase d’amide d’acides gras) qui brise les endocannabinoïdes. 
Department of Anesthesiology, Stony Brook University, New York, USA.
Kaczocha M, et al. PLoS One 2014;9(4):e94200.
Science/Cellules: un antagoniste des récepteurs cannabinoïdes a réduit la réplicationque du virus de l’hépatite C
Des expériences menées sur les cellules du foie montrent que le traitement avec un antagoniste des récepteurs CB1 a amélioré les désordres du métabolisme du glucose et a inhibé la réplicationque du virus de l’hépatite C. L’activation du système endocannabinoïde a augmenté la réplicationque du virus de l’hépatite C. 
Department of Infectious Diseases, Second Affiliated Hospital, Harbin Medical University, China.
Sun LJ, et al. Int J Infect Dis. 2014 Apr 2. [in press]

Un coup d’œil sur le passé

Il y a un an
•    Science/Israël: le cannabis médicinal peut soulager les malades atteints de maladies chroniques
•    Science/Homme: les conclusions d’une étude épidémiologique récente associant consommation de cannabis à l’adolescence et intelligence réduite pourraient être erronées
•    Science/Homme: une étude expérimentale indique que le CBD aide à soulager les troubles anxieux
•    Etats-Unis: la cour fédérale rejette une demande de reclassification du cannabis
Il y a deux ans
•    Science: selon une large étude longitudinale, fumer du cannabis n’endommagerait pas la fonction pulmonaire
•    Science: selon une large étude épidémiologique, la consommation de cannabis n’est pas associée à une perte des fonctions cognitives pour les personnes âgées de 50 ans
•    Science: rapport de cas sur la synergie du cannabis avec la kétamine dans un cas de douleurs neuropathiques résistantes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *