Etats-Unis: le National Cancer Institute reconnaît les bénéfices potentiels du cannabis médicinal pour les personnes atteintes de cancer

Dans la section « Médecine complémentaire et alternative » de son site, l’Institut National sur le Cancer, pour la première fois, donne des informations sur le cannabis et les cannabinoïdes. Dans la section « Informations générales », le texte dit: « les bénéfices potentiels du cannabis médicinal pour les personnes atteintes de cancer sont multiples : effet anti émétique, stimulation de l’appétit, soulagement de la douleur, et amélioration du sommeil. Dans le cas d’une pratique intégrative oncologique, le médecin pourra recommander le cannabis médicinal, non pas seulement pour le traitement des symptômes de bien-être, mais aussi pour son effet antitumoral. »

Dans la section « Attestations relatives au cannabis et aux cannabinoïdes », le texte dit : « actuellement, il n’y a pas suffisamment de preuves pour traiter les symptômes liés au cancer, ou ceux liés aux effets secondaires, en dehors du contexte déterminé des essais cliniques. » Dans la section « Effets contraires », le textedit : « les cannabinoïdes ont un profil de sécurité favorable. Contrairement aux récepteurs opiacés, les récepteurs aux cannabinoïdes ne se situent pas dans la zone des terminaisons cervicales qui contrôlent la respiration. Ainsi, les overdoses mortelles dues à la suppression de la respiration ne peuvent pas se produire. Parce que les récepteurs aux cannabinoïdes sont présents dans tous les tissus du corps, et non pas seulement dans le système nerveux central, les effets contraires qui peuvent être rencontés sont la tachycardie, l’hypotension, l’injection conjonctivale, la bronchodilatation, le relâchement musculaire, et la baisse de la motilité gastro-intestinale. Bien que les cannabinoïdes soient considérés par certains comme une drogue, son potentiel de dépendance est considérablement plus faible que celui d’autres produits prescrits ou d’autres substances dont l’abus est néfaste ».

Pour plus d’information:
www.cancer.gov/cancertopics/pdq/cam/cannabis/healthprofessional

(Source: site du National Cancer Institute, dernière mise à jour: 17 mars 2011)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *