Condamné mais dispensé de peine pour usage de cannabis thérapeutique

Asso UFCM Bulletins juin 17, 2014

Bertrand Rambaud, président de l’association UFCM et qui consomme du cannabis pour supporter sa trithérapie, compte faire appel de cette condamnation symbolique et demander une relaxe.

Bertrand Rambaud, qui depuis une quinzaine d’années cultive et consomme du cannabis pour soulager des douleurs “inimaginables” dues aux effets secondaires de son traitement contre le VIH et l’hépatite, a indiqué qu’il ferait appel de cette condamnation symbolique, car “la seule conclusion possible de cette histoire, c’est une relaxe”.

“Oui, je commets un délit, mais je ne le commets que pour pouvoir survivre, donc je n’accepte pas cette condamnation”, a dit le militant aux journalistes.

D’autres articles :

3 thoughts on “Condamné mais dispensé de peine pour usage de cannabis thérapeutique

  1. Guetteur67

    A fond derrière toi, ça fait 5 ans que je refuse la morphine et que je me console par l’alcool. Il me semblait pourtant que la détention et l’usage de stupéfiants était autorisés par la loi pour usage personnel.

    • Bertrand Rambaud

      Non, la detention et l’usage sont interdit par la loi. attention à l’alcool, c’est pas bon.

  2. vomissaire

    perso je préfère la morphine … et de loin !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *