Cannabis, âge de consommation et psychose

Trouble de la consommation de cannabis en fonction de l’âge à l’apparition de la psychose – Une étude chez des patients présentant un premier épisode

Benno G.Schimmelmann, PhilippeConus, M. SueCoton, StephanKupferschmid, AnneKarow, Frauke Schultze-Lutter, Patrick D.McGorry et MartinLambert

Schizophrenia Research, 11 avril 2011

Pour voir l’ article, cliquez ici

Disclaimer : traduction automatique du résumé de l’article. Si vous souhaitez effectuer une meilleure traduction, n’hésitez pas à nous l’envoyer sur cette adresse : edito [at] ufcmed.org

Résumé

Introduction

Âge au début de la psychose (AAO) peuvent être âgés de cannabis chez les patients atteints de troubles utilisation (CUD), comparativement à ceux qui n’ont pas CUD (CNCB). Des études antérieures inclus CUD comorbidité avec d’autres troubles liés aux substances (SUD), et beaucoup n’avaient pas de contrôle sur les facteurs confondants.

Méthodes

Contrôler les facteurs de confusion pertinents, les différences de AAO entre les patients avec et sans CUD l’exclusion de ceux avec n’importe quel autre SUD ont été analysés dans un audit des fichiers importants et représentatifs de premier épisode psychotique 625 (FEP) patients (âge 14 à 29 ans) admis à l’intervention précoce Centre de prévention et d’intervention à Melbourne, en Australie.

Résultats

Les trois quarts des patients avaient une FEP 625 CUD. La consommation de cannabis a commencé avant l’apparition de la psychose chez 87,6% des patients. AAO n’était pas significativement différente entre les CUD (sans autre SUD, n = 201) et CNCB (n = 157). Toutefois, AAO était plus jeune dans ces début avec la CUD (âge de départ 14 ans ou moins) par rapport à CNCB (F (1) = 5,2; p = 0,024; η partielle 2 = 0,026). Au début de l’âge de début de consommation de cannabis prédit plus tôt au début de la psychose (β = – 0,49, R 2 = 0,25 à changement, p <0,001).

Conclusion

Seuls les CUD à partir de 14 ans ou moins a été associée à un AAO plus tôt à une petite taille d’effet. Ces résultats suggèrent que la CUD peut exercer un effet indirect sur la maturation du cerveau entraînant potentiellement AAO plus tôt que la consommation de cannabis des sujets sensibles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *