Bulletin IACM du 29 Décembre 2018

Kim UFCM Bulletins janvier 3, 2019

OMS: L’examen du cannabis sera gardé sous clé

Une publication très attendue des résultats d’une évaluation scientifique de deux ans sur le cannabis n’a pas eu lieu. “L’examen critique sur le cannabis”, qui avait été publié le 7 Décembre au siège des Nations Unies à Vienne lors de la réunion de la CND (Commission des Stupéfiants), n’a pas été publié. La dernière évaluation effectuée par l’OMS en 1954 a alimenté la prohibition mondiale dans le cadre du traité des Nations Unies sur le contrôle des stupéfiants.

Lorsque le moment était venu de divulguer les résultats à une foule de spectateurs, ils ont tous été stupéfaits de voir en personne le porte-parole de l’OMS annoncer que le résultat concernant le cannabis était gardé confidentiel, mais n’a annoncé aucune date pour la publication. Les orateurs d’ONG ont critiqué le fait que l’OMS n’a pas obéi à leurs propres règles et directives.

Communiqué de Press du 7 Décembre 2018 par FAAAT

Science/Homme: Le cannabis est efficace contre la spasticité de la sclérose latérale amyotrophique

Lors d’une étude contrôlée contre placebo menée auprès de 59 patients souffrant de spasticité due à la sclérose latérale amyotrophique ou à la sclérose latérale primitive, un extrait de cannabis (Sativex) a diminué la spasticité sans entraîner d’effets secondaires graves. L’étude a été menée dans 4 centres en Italie et publiée par des chercheurs de l’Université Vita-Salute San Raffaele de Milan, en Italie, dans Lancet Neurology. Le Sativex contient du THC et du CBD dans un rapport d’environ 1 à 1 et a été administré à une dose maximale de 32,4 milligrammes de THC. Les participants ont autotitré leur dose pendant les 14 jours de traitement, puis ont maintenu la dose pendant 4 semaines. 29 patients ont reçu le Sativex et 30 le placebo.

La spasticité selon l’échelle modifiée d’Ashworth s’est améliorée d’une moyenne de 0,11 dans le groupe cannabis et s’est détériorée d’une moyenne de 0,16 dans le groupe placebo. Le cannabis était bien toléré et aucun participant ne s’est retiré de l’étude.

Riva N, Mora G, Sorarù G, Lunetta C, Ferraro OE, Falzone Y, Leocani L, Fazio R, Comola M, Comi G, CANALS Study Group. Safety and efficacy of nabiximols on spasticity symptoms in patients with motor neuron disease (CANALS): a multicentre, double-blind, randomised, placebo-controlled, phase 2 trial. Lancet Neurol. 2018 Dec 13.

Nouvelle-Zélande: Le cannabis médical sera largement disponible

Le gouvernement néo-zélandais a adopté une loi qui rendra le cannabis médical largement accessible à des milliers de patients au fil du temps, après des années de campagne menée par des Néo-Zélandais souffrant de maladies chroniques qui affirment que la drogue est la seule chose qui soulage leur douleur. La législation permettra également aux patients en phase terminale de commencer à fumer du cannabis immédiatement sans encourir de poursuites.

Le ministre de la Santé, David Clarke, a déclaré que des milliers de Néo-Zélandais vivaient avec des douleurs chroniques et des douleurs en fin de vie. Des douleurs qui selon de solides preuves pourraient être atténuées en toute sécurité par la marijuana. La loi ouvrirait également la voie aux entreprises néo-zélandaises pour la fabrication de produits à base de cannabis médicinal destinés au marché local et international. La législation précède un référendum sur la consommation de cannabis à des fins récréatives en 2020.

The Guardian du 11 Décembre 2018

Corée du Sud: Du cannabis sera disponible pour certains patients

Les patients atteints d’épilepsie et d’autres maladies rares pourront obtenir du cannabis à des fins médicales dans le pays dès début 2019, a annoncé le 29 Novembre le ministère de la Sécurité Sanitaire des Aliments et des médicaments. Alors que l’Assemblée Nationale a adopté le 23 Novembre un projet de loi modifiant la loi sur la gestion des stupéfiants, la vente, l’importation et l’exportation de cannabis à des fins médicales seront bientôt légalisées.

Lorsque la modification entrera en vigueur, le cannabis médicinal pourra être importé de pays tels que les États-Unis ou ceux d’Europe. Toutefois, l’importation et l’utilisation de cannabis non approuvé à des fins médicales dans des pays étrangers seront strictement interdites. Pour obtenir l’autorisation du gouvernement d’utiliser des médicaments à base de cannabis, les patients doivent montrer leurs dossiers médicaux et une note du médecin indiquant qu’il n’existe pas de traitement alternatif en Corée.

Korea Herald du 29 Novembre 2018

En bref

Science/Homme: Le CBD peut être bénéfique dans le syndrome de stress post-traumatique selon les séries de cas
Dans une analyse rétrospective de 11 patients atteints de syndrome de stress post-traumatique traités avec du CBD, 10 patients ont présenté une diminution de la gravité des symptômes. La dose quotidienne moyenne de CBD était d’environ 49 mg (extrêmes: 2-100 mg). Le CBD a également offert un soulagement à un sous-groupe de patients ayant de fréquents cauchemars.
Université Rocky Vista, Parker, États-Unis.
Elms L, et al. J Altern Complement Med. 2018 Dec 13.

Science/Homme: Le cannabis réduit le risque de gastrite liée à l’alcool
Lors d’une analyse portant sur 316 916 patients ayant un diagnostic de consommation d’alcool à risque, ceux qui utilisaient également du cannabis présentaient un risque moins élevé de développer une gastrite. Le risque d’hospitalisation pour gastrite a été réduit de 1,7% à 1,3%, ce qui correspond à une probabilité réduite de 25% de gastrite alcoolique.
Centre Médical de North Shore, Salem, Massachusetts, États-Unis.
Adejumo AC, et al. Alcohol Clin Exp Res. 2018 Dec 10.

Science/Homme: La consommation de cannabis n’est pas associée à la structure du cortex cérébral
Lors d’une étude portant sur 141 consommateurs de cannabis d’intensité différente et 120 témoins, le cannabis n’a eu aucun effet sur les principales caractéristiques du cortex cérébral, y compris l’épaisseur du cortex. Les auteurs ont conclu que “leurs résultats ont révélé que la morphologie corticale n’était pas associée à la consommation de cannabis, à la dépendance ou à l’âge du début de la consommation”.
Université Monash, Melbourne, Australie.
Chye Y, et al. EUR Neuropsychopharmacol. 2018 Dec 14.

Science/Homme: La consommation de cannabis n’augmente pas les problèmes de conduite chez les jeunes
Selon une étude longitudinale menée auprès de 364 adolescents âgés de 13,5 ans en moyenne au début de l’étude, la consommation de cannabis n’a pas entraîné de problèmes de comportement plus graves que les non-utilisateurs, à part les problèmes de comportement préexistants. Les adolescents, qui “ont de plus en plus de problèmes de conduite sont plus susceptibles de consommer du cannabis, et cette chaîne d’événements en cascade semble prédire un trouble de l’utilisation du cannabis à l’émergence de l’âge adulte”.
Centre de Politique Publique d’Annenberg, Université de Pennsylvanie, Philadelphie, États-Unis.
Defoe IN, et al. Addiction. 2018 Nov 20.

Europe: Examen de l’usage médical du cannabis par l’Observatoire EURopéen des Drogues
L’Observatoire EURopéen des Drogues et des Toxicomanies a publié un rapport sur la situation du cannabis médical et des cannabinoïdes dans les pays EURopéens.
Medical use of cannabis and cannabinoids

France: Nouvelle avancée pour l’usage médical du cannabis
Le comité scientifique, à qui le gouvernement a demandé de se pencher sur le potentiel médical du cannabis, a conclu que le cannabis pouvait être utile dans certaines conditions, notamment l’épilepsie, le cancer et la sclérose en plaques.
Vie Publique du 18 Décembre 2018

Îles des Caraïbes: Deux îles légalisent l’usage médical du cannabis
Saint-Vincent-et-les-Grenadines (SVG) est le premier État membre de l’OECO (Organisation des États de la Caraïbe Orientale) à autoriser l’utilisation du cannabis à des fins médicales et de recherche scientifique, ainsi que la production de cannabis dans un cadre étroitement contrôlé.
Pressroom OECS du 12 Décembre 2018

Luxembourg: Le cannabis sera légalisé à des fins récréatives
Lors d’une conférence de presse tenue par les trois partis de la coalition – le parti démocrate, le parti ouvrier socialiste luxembourgeois et les Verts – les dirigeants politiques ont déclaré que le cannabis serait légalisé. Il sera également distribué commercialement, comme l’a confirmé le Vice-Premier Ministre, Etienne Schneider.
International High Life du 30 Novembre 2018

Science/Homme: Selon un rapport de cas, le CBD est efficace dans la schizophrénie résistante au traitement 
Un traitement complémentaire à la dose de 2 × 750 mg de CBD a considérablement amélioré les symptômes positifs et négatifs chez une femme de 57 ans présentant une schizophrénie résistante au traitement. Les auteurs ont noté que “le CBD pourrait être particulièrement approprié pour les patients résistants aux antipsychotiques en raison de son mode d’action différent”.
Département de Psychiatrie et de Psychothérapie, Université de Leipzig, Allemagne.
Makiol C, et al. ANZJP. 2018 Dec 13.

Science/Homme: Observation à long terme d’enfants atteints d’épilepsie traités avec du CBD
Lors d’une étude portant sur 26 enfants, qui ont commencé un traitement à base de CBD entre Avril 2013 et Décembre 2014, les auteurs ont conclu que “sur une période de 4 ans, le cannabidiol était efficace chez 26,9% des enfants atteints d’épilepsie réfractaire. Il a été bien toléré chez environ 20% des patients, mais 80,8% ont présenté des effets indésirables, dont 23,1% avec des effets indésirables graves. L’appétit diminué et la diarrhée étaient fréquents avec la perte de poids qui est seulement devenue évidente plus tard dans le traitement. ”
Département de Neurologie, Université Columbia, New York, États-Unis.
Sands TT, et al. CNS Drugs. 2018 Nov 20.

Science/Homme: Le risque d’accidents de la route causés par le cannabis est faible
Dans une revue d’études portant sur les effets de la consommation de cannabis sur le risque d’accident, le risque accru d’accident de la route a été estimé à 1,42. Les auteurs ont noté que les risques recensés dans les études sur la culpabilité “exagèrent l’augmentation des risques et l’incertitude des paramètres […]. Le risque d’accident accru associé aux conducteurs positifs au THC dans les études de culpabilité est faible.”
Centre Frisch, Norvège.
Rogeberg O. Accid Anal Prev. 2018;123:69-78.

Science/Homme: Les effets négatifs de la consommation de cannabis sur la cognition chez les jeunes sont moins importants chez les jeunes en bonne condition physique
Une étude a été menée auprès de 79 jeunes adultes, dont 37 consommateurs de cannabis, âgés de 16 à 26 ans afin d’étudier les effets du cannabis sur la mémoire et la vitesse psychomotrice. Les enquêtes ont été effectuées après 3 semaines d’abstinence. La consommation de cannabis était associée à une diminution des performances de la mémoire de travail et des tâches psychomotrices. La bonne capacité aérobique des consommateurs de cannabis était associée à de meilleures performances par rapport aux consommateurs avec une condition physique faible.
Département de Psychologie, Université du Wisconsin-Milwaukee, Wisconsin, États-Unis.
Wade NE, et al. J Int Neuropsychol Soc. 2018:1-12.

Science/Homme: La consommation de cannabis est associée à une réduction du risque de pancréatite liée à l’alcool
Dans une vaste étude portant sur des centaines de milliers de citoyens américains, la consommation concomitante de cannabis et l’abus d’alcool étaient associés à une incidence réduite de pancréatite aiguë (réduction de 50%) et de pancréatite chronique (réduction de 23%) par rapport aux consommateurs abusifs d’alcool sans consommation de cannabis.
Département de Médecine, Centre Médical North Shore, Salem, États-Unis.
Adejumo AC, et al. Alcohol Clin Exp Res. 2018 Dec 20.

Science/Homme: Le nombre de personnes utilisant des cannabinoïdes pharmaceutique a augmenté au Canada
Le nombre de personnes utilisant des cannabinoïdes pharmaceutiques, principalement du nabilone (96%), est passé de 0,022% en 2004/2005 à 0,16% en 2014/2015.
Université Memorial de Terre-Neuve, St. John’s, Canada.
Alkabbani W, et al. CMAJ Open. 2018;6(4):E637-E642.

Science/Homme: La sensation euphorique de la course à pied est associée à des endocannabinoïdes et à d’autres neurotransmetteurs
Lors d’une étude portant sur 25 coureurs, les chercheurs ont découvert des modifications de l’activité des gènes impliquant les endorphines, les endocannabinoïdes et le GABA chez ceux que l’on appelle les coureurs de haut niveau.
Faculté Mariste, Département de Biologie, Poughkeepsie New York, États-Unis.
Hicks SD, et al. Med Sci Sports Exerc. 2018 Dec 14.

Science/Animal: Les graines de chanvre contiennent des composés qui protègent les cellules nerveuses
Chez les souris des phénylpropionamides des graines de chanvre ont empêché les lésions nerveuses induites par l’inflammation.
Université du Shandong, Jinan, Chine.
Zhou Y, et al. ACS Omega. 2018;3(11):15988-15995.

Science/Animal: La fumée de tabac peut perturber le système endocannabinoïde au début de la vie
Lors d’une étude portant sur l’exposition de souris à la fumée de tabac de 3 à 14 jours après la naissance, le système endocannabinoïde du tronc cérébral et du striatum était perturbé, ces régions sont impliquées dans le syndrome de mort subite du nourrisson.
Université de São Paulo, Brésil.
Torres LH, et al. Toxicol Lett. 2018 Dec 13.

Science/Animal: Des niveaux élevés d’endocannabinoïdes réduisent le craving à la méthamphétamine
Lors d’une étude portant sur des rats, dépendants à la méthamphétamine, le traitement avec une drogue de synthèse, qui augmente le taux d’endocannabinoïde 2-AG (2-arachidonoylglycérol), a réduit le comportement de recherche de méthamphétamine et le comportement d’anxiété.
Université Internationale de Nagasaki, Japon.
Nawata Y, et al. Int J Neuropsychopharmacol. 2018 Nov 27.

Science/Animal: Le traitement avec du CBD pendant la puberté peut prévenir la schizophrénie

Dans un modèle de schizophrénie chez le rat, un traitement au CBD a servi à empêcher un comportement semblable à la schizophrénie. Les auteurs ont écrit que “l’apparition de déficits similaires à ceux de la schizophrénie” peut être empêchée avec “un traitement précoce au cannabidiol”.
Département de Pharmacologie, Faculté de Médecine, Université Masaryk, Brno, République Tchèque.
Stark T, et al. Neuropharmacology. 2018;146:212-221.

Science/Cellules: Augmentation du nombre de récepteurs CB1 dans le cancer de l’estomac
Le nombre de récepteurs CB1 est augmenté dans les cellules cancéreuses de l’estomac. Les auteurs concluent qu’un traitement qui cible le récepteur CB1 peut représenter une stratégie thérapeutique pour le traitement du cancer de l’estomac.
Université Qingdao, Yantai, Chine.
Xian X, et al. Onco Targets Ther. 2018;11:7503-7512.

Science/Animal: Le cannabis peut être bénéfique contre le paludisme
Lors d’une étude sur des souris infectées par le paludisme, un régime alimentaire comprenant du cannabis améliorait la survie. Les auteurs ont conclu que “C. Sativa a présenté une activité antipaludique modérée in vivo. Il y avait une réduction évidente de la manifestation symptomatique du paludisme ».
Université d’Ilorin, Nigéria.
Akinola O, et al. Cannabis Cannabinoid Res. 2018;3(1):219-227.

Science/Homme: De nombreux patients atteints de sclérose en plaques utilisent du cannabis, si cela est légal
Lors d’une enquête menée auprès de patients atteints de sclérose en plaques au Colorado, États-Unis, où le cannabis était légal pour les adultes, 38% en consommaient, dont 57% ont qualifié leur consommation de strictement médicale.
École de Médecine de l’Université du Colorado, Aurora, États-Unis.
Weinkle L, et al. Mult Scler Relat Disord. 2018;27:383-390.

Science/Animal: L’activation du récepteur CB2 protège le cœur en cas de diabète
Lors d’une étude sur des souris diabétiques, un traitement par un cannabinoïde synthétique (HU 308), qui active le récepteur CB2, produit des effets de protection du cœur. Cet effet protecteur a également été observé chez des souris non diabétiques soumises à des taux de glucose élevés.
Département de Médecine de Réadaptation, Hôpital Zhejiang, Hangzhou, Chine.
Wu A, et al. Front Pharmacol. 2018;9:1292.

Science/Animal: Le CBD peut être utile dans l’asthme allergique
Lors d’une étude sur l’asthme allergique, le CBD, quelle que soit la posologie, a réduit l’hyperactivité des voies respiratoires et diminué l’inflammation.
Université Extreme Sud de Santa Catarina, Criciúma, Brésil.
Vuolo F, et al. EUR J Pharmacol. 2018;843:251-259.

Science/Animal: Le CBD peut prévenir les dommages dus à un apport réduit en oxygène lors de l’accouchement
Une étude portant sur des porcelets âgés d’un jour, dont les artères du cerveau ont été fermées pendant 20 minutes, a montré que le CBD administré par voie intraveineuse “offre certains effets neuroprotecteurs, mais que l’association du cannabidiol et de l’hypothermie montre un effet additif conduisant à une neuroprotection plus complète que le cannabidiol ou l’hypothermie seule.”
Institut d’Investigation Sanitaire San Carlos (IdISSC), Madrid, Espagne.
Barata L, et al. Neuropharmacology. 2018;146:1-11.

Science/Animal: Une action antagoniste au récepteur CB2 peut être utile dans les maladies auto-immunes
Lors d’une étude sur des souris, un agoniste inverse sélectif du récepteur CB2 (JTE907) a réduit la gravité de la colite en influençant les types de lymphocytes.
Département de Médecine, Section de Pharmacologie, Université de Pérouse, Italie.
Gentili M, et al. Pharmacol Res. 2018 Dec 12.

Science/Animal: Le CBD s’oppose aux effets du THC sur la pression intraoculaire
Alors que le THC est connu pour réduire la pression intraoculaire, ce qui peut être bénéfique contre le glaucome, le CBD empêche le THC d’abaisser la pression oculaire.
Université d’Indiana, Bloomington, États-Unis.
Miller S, et al. Invest Ophthalmol Vis Sci. 2018;59(15):5904-5911.

Science/Homme: Les consommateurs de cannabis ont une épaisseur corticale de l’hippocampe du cerveau plus fine
Dans cette étude, l’hippocampe, une région du cerveau, a été étudié chez 50 adultes âgés de 67 ans en moyenne. Il y avait des différences mineures entre 24 grands consommateurs de cannabis abstinents depuis 29 ans en moyenne et 26 non-consommateurs. Les auteurs ont conclu que “les effets négatifs de l’utilisation chronique de cannabis par des adolescents sur la structure de l’hippocampe se maintiennent jusque tard dans la vie”.
Institut Semel de Neuroscience et de Comportement Humain, Université de Californie à Los Angeles, États-Unis.
Burggren AC, et al. Cannabis Cannabinoid Res. 2018;3(1):242-251.

Science/Animal: L’activation du récepteur CB2 réduit l’inflammation
Sur un modèle de rat d’inflammation aiguë, l’activation du récepteur CB2 a réduit l’inflammation périphérique des pattes en réduisant le stress oxydatif et les effets de certaines cytokines (facteur de nécrose tumorale alpha, interleukine-1 bêta).
Département de Pharmacologie, Faculté de Médecine, Université Adiyaman, Turquie.
Parlar A, et al. Exp Ther Med. 2018;16(6):4900-4908.

Science/Cellules: Les endocannabinoïdes démontrent une activité contre les bactéries résistantes
Les endocannabinoïdes anandamide et arachidonoyl sérine ont réduit l’activité métabolique de la formation de biofilm par le SARM (Staphylococcus aureus résistant à la méthicilline). Les auteurs ont noté qu ‘”en raison de leur action anti-biofilm, ces agents pourraient également constituer une alternative prometteuse aux antibiotiques thérapeutiques contre les infections à SARM associées à un biofilm”.
Faculté de Médecine Dentaire, Université Hébraïque de Jérusalem, Israël.
Feldman M, et al. Sci Rep. 2018;8(1):17696.

Science/Homme: La consommation de cannabis peut être associée à une douleur accrue après une chirurgie
Lors d’une analyse de 3793 patients opérés, 155 ont été identifiés comme utilisant des cannabinoïdes à des fins récréatives ou médicales. Les utilisateurs de cannabis avaient une incidence plus élevée de douleur au repos, de modérée à sévère (62% contre 46%), et avaient une qualité de sommeil inférieure à celle des non-utilisateurs.
Département d’Anesthésie, Université de Toronto, Canada.
Liu CW, et al. Anesth Analg. 2018 Dec 7.

Science/Animal: L’activation du récepteur CB2 améliore la destruction osseuse dans l’arthrite
Chez des souris avec une arthrite induite avec le collagène, le récepteur CB2 a été activé par le cannabinoïde synthétique JWH133. L’activation du récepteur a augmenté l’expression de la cytokine anti-inflammatoire (interleukine-10) et a réduit les cytokines pro-inflammatoires, notamment le facteur de nécrose tumorale alpha, l’interleukine-1 bêta et l’interleukine-6. Il a atténué la formation d’ostéoclastes et la destruction osseuse pathologique.
Premier Hôpital Affilié de l’Université de Soochow, Chine.
Zhu M, et al. J Bone Miner Res. 2018 Dec 3.

Un coup d’œil sur le passé

Il y a un an

Il y a deux ans

 

Bulletin traduit par l’UFCM à partir de la version anglaise du bulletin

2 thoughts on “Bulletin IACM du 29 Décembre 2018

  1. Alan

    Bonjour
    Quels sont en France les essais sur les TOC resistants aux AD ?
    Quels hôpitaux dans le sud de la France?
    Essais?
    Risques?
    Effets secondaires?
    Des neurologues en contact?
    Merci
    Cordialement

    • Kim Bercet

      Bonjour Alan,

      Tout d’abord, je tiens à m’excuser pour le retard de notre réponse. Ensuite, n’étant ni médecin ni pharmacienne, je n’ai pas les compétences et les connaissances nécessaires pour vous conseiller.

      Au vu du contexte législatif particulièrement flou en France, voire illégal, vous aurez du mal à trouver un hôpital qui soit enclin à réaliser un suivi médical dans le cas d’un patient qui consommerait du cannabis pour un usage thérapeutique. Néanmoins, il y a des possibilités d’obtenir des ATU (autorisations temporaires d’utilisations) auprès de l’ANSM pour se voir prescrire des médicaments homologués enrichies aux cannabinoïdes.

      Je vous mets le lien de Cannabinoid medicine : https://www.cannabis-med.org/?lng=fr C’est un site internet qui regroupe et traduit les résultats d’études recherches, etc. sur le cannabis à usage médical dans le monde. Ceci peut être une très bonne source d’information, fiable et sérieuse.

      Concernant les effets secondaires indésirables du cannabidiol, on peut retrouver notamment la somnolence et la baisse de la pression artérielle. Aussi, l’OMS (Organisation mondiale de la Santé) a fait remonter, suite à l’analyse des études cliniques et précliniques réalisée sur le sujet, que les interactions entre le CBD et les médicaments peuvent être à l’origine d’effets secondaires indésirables. C’est pourquoi il serait important d’espacer la prise avec les médicaments d’au moins 2h, en effet, les cannabinoïdes sont dégradés par le foie et inhibe l’activité de deux enzymes responsables de la dégradation de divers médicaments, vous pouvez donc vous retrouver avec des médicaments qui ont un effet plus important ou moins important que ce qu’ils devraient.

      Voici le lien vers l’introduction qu’à donné l’OMS sur le cannabidiol : https://www.who.int/medicines/access/controlled-substances/5.2_CBD.pdf

      Nous restons disponible pour toute question / information.
      Bien à vous,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *