Bulletin IACM du 26 Juin 2020

Kim UFCM Bulletins juillet 5, 2020

IACM: Accès gratuit aux webinaires et autres avantages d’une adhésion à l’IACM

Dans le cadre de notre programme de professionnalisation du travail de l’IACM, nous ouvrons maintenant notre nouvelle page d’adhésion. L’accès à l’espace membre de l’IACM avec un contenu exclusif n’est possible que pour les membres réguliers (par exemple, des vidéos de conférences tenues à la «Cannabinoid Conference 2019», ou notre série de webinaires d’octobre 2020). Tous les problèmes d’adhésion seront désormais traités automatiquement, y compris la confirmation automatique des paiements, les reçus de dons à des œuvres de bienfaisance au début de chaque année pour l’année précédente, etc. Le reste du site internet est en cours de construction.

D’autres avantages incluent des frais d’inscription réduits pour les conférences et autres événements organisés par l’IACM (par exemple pour la 11e conférence de l’IACM sur les cannabinoïdes en médecine avec notre association mexicaine partenaire “Asociación Mexicana de Medicina Cannabinoidie”), un accès en ligne illimité à la recherche sur le cannabis et les cannabinoïdes ‘(CCR), le journal officiel de l’IACM, et un abonnement papier à prix réduit du CCR.

Il existe plusieurs catégories de membres associés. Jusqu’à présent, le site n’est disponible qu’en anglais. D’autres langues suivront.

Page d’adhésion à l’IACM

IACM: Appel aux articles pour la conférence virtuelle de l’IACM sur les cannabinoïdes 2020

En 2019, l’IACM a décidé de passer des conférences biennales aux conférences annuelles. En raison de la pandémie COVID-19, tous les événements IACM 2020 se dérouleront virtuellement.

Le comité scientifique vous invite à présenter vos recherches lors de la conférence virtuelle sur les cannabinoïdes en médecine du 5 au 7 novembre. La Conférence 2020 est un événement conjoint de l’IACM et de l’Asociación Mexicana de Medicina Cannabinodie (AMMCann). Célébrez avec nous aussi le 90e anniversaire du professeur Raphael Mechoulam après sa conférence du 5 novembre ! Il a été président de l’IACM entre 2003 et 2005 et est lauréat du prix spécial IACM 2007.

Site internet des Conférences
Appel aux présentations d’articles

Notre série de webinaires aura lieu en octobre avec des conférences de Franjo Grotenhermen, Bonni Goldstein, Raphael Mechoulam, Daniele Piomelli, Ethan Russo, Donald Abrams, Manuel Guzman, Kirsten Müller-Vahl et Roger Pertwee, couvrant entre autres sujets les aspects pratiques du traitement du cannabis , le système endocannabinoïde, le cannabis et le cancer et le cannabis dans les troubles psychiatriques. La série de webinaires est gratuite pour les membres réguliers. Des sous-titres de haute qualité en plusieurs langues, dont l’espagnol, le français, l’allemand et le portugais seront disponibles après les webinaires.
Programme et brochures des sponsors

Science/Homme: Les patients qui consomment du cannabis ont une meilleure qualité de vie

Les patients qui consomment du cannabis ont une meilleure qualité de vie et une meilleure satisfaction par rapport aux non-utilisateurs. Ceci est le résultat d’une enquête auprès de 1276 participants menée par des chercheurs de la Faculté de Médecine de l’Université Johns Hopkins à Baltimore, aux États-Unis. Les utilisateurs de cannabis (n = 808) ont été comparés aux témoins (n = 468) avec des modèles mathématiques testant l’effet de l’initiation, de l’arrêt et du maintien de la consommation de cannabis médicinal. Les participants ont été invités par e-mail à effectuer des évaluations de suivi tous les 3 mois.

La consommation de cannabis était associée à une amélioration de la santé et de la qualité de vie. Les auteurs ont écrit que “les tests longitudinaux suggèrent que les différences de groupe peuvent être dues à l’usage médicinal du cannabis. Bien que les biais liés aux croyances préexistantes concernant les avantages pour la santé du cannabis dans cet échantillon doivent être pris en compte, ces résultats indiquent que des essais cliniques évaluant l’efficacité de produits à base de cannabinoïdes définis pour des conditions de santé spécifiques sont justifiés.”

Schlienz NJ, Scalsky R, Martin EL, Jackson H, Munson J, Strickland JC, Bonn-Miller MO, Loflin M, Vandrey R. A Cross-Sectional and Prospective Comparison of Medicinal Cannabis Users and Controls on Self-Reported Health. Cannabis and Cannabinoid Research. 2020 June 8 

Science/Homme: L’utilisation de suppléments de chanvre CBD a un effet positif sur le cholestérol HDL

Lors d’une étude contrôlée par placebo avec 65 hommes et femmes en surpoids en bonne santé, qui utilisaient des extraits de cannabis contenant du CBD ou un placebo, l’extrait de chanvre améliorait le niveau de cholestérol HDL et avait tendance à améliorer le stress. L’étude a été menée par le Center for Applied Health Sciences de Stow, aux États-Unis. Les participants ont ingéré de l’extrait d’huile de chanvre plus 15 mg de CBD extrait de chanvre par jour ou un placebo pendant 6 semaines. On leur a demandé de poursuivre leur régime alimentaire normal et leur activité physique.

Le cholestérol HDL s’est considérablement amélioré dans le groupe chanvre/CBD. Aucun autre changement significatif n’a été observé. Cependant, il y avait une tendance “à soutenir les mesures psychométriques du sommeil perçu, de la réponse au stress et du plaisir de vivre perçu et était bien toléré sans problèmes de sécurité cliniquement pertinents.”

Lopez HL, Cesareo KR, Raub B, Kedia AW, Sandrock JE, Kerksick CM, Ziegenfuss TN. Effects of Hemp Extract on Markers of Wellness, Stress Resilience, Recovery and Clinical Biomarkers of Safety in Overweight, But Otherwise Healthy Subjects. J Diet Suppl. 2020:1-26.

Science/Homme: Selon un rapport de cas le cannabis peut contrôler la pression artérielle après une lésion de la moelle épinière

Des chercheurs de l’Université de Birmingham, au Royaume-Uni, ont évalué la consommation de cannabis et la stabilité de la pression artérielle (PA) chez un homme de 41 ans atteint d’une lésion médullaire. Le patient utilisait le cannabis par intermittence depuis plus de 10 ans pour gérer lui-même sa tension artérielle.

Les chercheurs ont calculé que la stabilité de la tension artérielle du patient était pire les jours où il ne consommait pas de cannabis et meilleure les jours où il le faisait. Les auteurs ont conclu “que nos résultats documentent que la consommation de cannabis a amélioré la stabilité de la PA chez ce patient en réduisant l’intensité et la fréquence des stimuli viscéraux, tels que la douleur et les spasmes, qui sont connus pour déclencher une dysréflexie autonome”.

Nightingale TE, Tejpar T, O’Connell C, Krassioukov AV. Using Cannabis to Control Blood Pressure After Spinal Cord Injury: A Case Report. Ann Intern Med. 2020 Jun 16.

Science/Homme: La consommation de cannabis peut réduire le temps de séjour à l’hôpital chez les patients atteints du syndrome du côlon irritable

Selon une analyse d’une base de données de l’hôpital du comté de Cook, Chicago, États-Unis, sur tous les patients avec le diagnostic de sortie primaire du syndrome du côlon irritable (SCI), 246 utilisateurs de cannabis ont eu des séjours à l’hôpital plus courts par rapport à 9147 non-utilisateurs.

Les utilisateurs de cannabis étaient moins susceptibles d’avoir ce qui suit: endoscopie gastro-intestinale supérieure (18% contre 26% et endoscopie gastro-intestinale inférieure (21% contre 29%). De plus, les consommateurs de cannabis avaient une durée de séjour plus courte (2,8 jours contre 3,6 jours). Les auteurs ont conclu que la consommation de cannabis “peut diminuer l’utilisation des soins hospitaliers chez les patients atteints du SCI. Ces effets pourraient être dus à l’effet du cannabis sur le système endocannabinoïde.”

Desai P, Mbachi C, Vohra I, Salazar M, Mathew M, Randhawa T, Haque Z, Wang Y, Attar B, Paintsil I. Association Between Cannabis Use and Healthcare Utilization in Patients With Irritable Bowel Syndrome: A Retrospective Cohort Study. Cureus. 2020;12(5):e8008.

Science/Homme: La consommation de cannabis réduit la fréquence des crises de migraine

Dans un groupe de 145 patients souffrant de migraine, la consommation prolongée de cannabis à des fins médicales a réduit la fréquence des migraines. L’étude a été menée par des chercheurs israéliens. Les participants étaient des patients migraineux autorisés à prendre un traitement médical au cannabis. Les données comprenaient des questionnaires auto-déclarés et des caractéristiques de traitement du cannabis. Les patients ont été rétrospectivement classés comme répondeurs par rapport aux non-répondants (diminution de 50% ou plus des crises de migraine mensuelles contre moins de 50% de diminution) après l’initiation du traitement au cannabis.

Comparativement aux non-répondants, les 89 répondants ont signalé une invalidité migraineuse actuelle et un impact négatif moindres, ainsi que des taux inférieurs de consommation d’opioïdes et de triptans. Les auteurs ont noté que ces “résultats indiquent que le cannabis médical entraîne une réduction à long terme de la fréquence des migraines chez plus de 60% des patients traités et est associée à moins d’incapacité et à une consommation moindre de médicaments antimigraineux.”

Aviram J, Vysotski Y, Berman P, Lewitus GM, Eisenberg E, Meiri D. Migraine Frequency Decrease Following Prolonged Medical Cannabis Treatment: A Cross-Sectional Study. Brain Sci. 2020;10(6).

Science/Homme: Le cannabis médical efficace contre l’insomnie chronique lors d’un essai clinique

Un essai clinique randomisé en double aveugle évaluant l’efficacité d’une formulation médicinale du cannabis pour traiter l’insomnie chronique a montré que la thérapie est efficace et sûre. Pour l’essai, 23 participants ont été traités avec la thérapie pendant 14 nuits, et après une période de lavage d’une semaine, ont reçu un placebo pendant 14 nuits. Chaque participant a pris une dose unique (11,5 mg de cannabinoïdes totaux) ou une double dose (23 mg de cannabinoïdes totaux) dans une solution délivrée par voie sublinguale.

Les participants traités avec du cannabis médicinal se sont endormis plus rapidement, ont dormi beaucoup plus longtemps et se sont endormis plus tôt après le réveil. Ces participants ont signalé des améliorations significatives de la qualité de vie, notamment une sensation de repos après le sommeil, une sensation de moins de stress et de fatigue, et un fonctionnement global amélioré.

Practical Neurology du 4 Juin 2020

En bref

Hollande: Le gouvernement recherche des cultivateurs de cannabis pour un projet pilote sur le cannabis légal pour les adultes
Les producteurs qui souhaitent participer à l’expérience du gouvernement néerlandais sur le cannabis réglementé peuvent s’inscrire pour postuler à partir du 1er juillet, a annoncé le Ministère de la Justice le 9 juin. Le but de l’expérience, qui verra un maximum de 10 producteurs autorisés à produire une gamme de produits à base de cannabis, est de supprimer la zone grise entre les coffee-shops, qui ont des permis de vente de cannabis, et le circuit illégal des fournisseurs.
Dutch News du 9 Juin 2020

Israël: La Knesset va pousser les réformes de légalisation du cannabis, y compris des améliorations pour les patients
Le Likud et Blue and White disent qu’ils vont pousser la législation “pour organiser la question de la dépénalisation et de la légalisation via un modèle responsable”, faisant apparemment référence au cannabis. Le communiqué note que les parties ont également décidé de pousser les réformes du cannabis médical afin de faciliter l’accès des patients aux traitements et aux producteurs d’obtenir une licence pour remplir leurs champs de cannabis. Les utilisateurs de cannabis médical se sont plaints d’un accès presque impossible aux quelques dispensaires autorisés à distribuer du cannabis.
Times of Israel du 9 Juin 2020

Science/Animal: Le cannabinoïde THCA non-psychédélique soulage l’arthrite induite par le collagène
Dans un modèle murin d’arthrite induite par le collagène, le THCA (acide-THC) a amélioré l’inflammation. Cet effet a été médié par le récepteur CB1. Les auteurs ont conclu que le THCA “module le récepteur CB1 à travers les sites de liaison orthostérique et allostérique”.
Institut de Recherche Biomédicale Maimonides de Cordoue, Espagne.
Palomares B, et al. Br J Pharmacol. 2020 Jun 8.

Science/Homme: Le CBD a été efficace pour améliorer l’épilepsie chez les enfants
Lors d’une étude prospective de 50 patients épileptiques avec un âge moyen de 10,5 ans, l’utilisation supplémentaire de CBD à un médicament standard a considérablement amélioré la fréquence des crises. Globalement, 78% des patients ont présenté une réduction des crises d’au moins 25% et 49% une réduction d’au moins 75%.
Département de Neurologie, Hôpital de Pédiatrie “Prof. Dr. Juan P Garrahan”, Buenos Aires, Argentine.
Caraballo R, et al. Seizure. 2020;80:75-80.

Un coup d’œil sur le passé

Il y a un an

Il y a deux ans

Bulletin traduit par l’UFCM I Care à partir de la version anglaise du bulletin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *