Bulletin IACM du 18 Février 2020

Kim UFCM Bulletins juillet 5, 2020

IACM: Conférences en novembre 2020 à Mexico et en octobre 2021 à Bâle

L’IACM tiendra sa 11eme conférence sur les cannabinoïdes en médecine du 7 au 9 novembre 2020 à Mexico. Notre partenaire du congrès est l’Asociacion Mexicana de Medicina Cannabinoide (Association mexicaine pour les cannabinoïdes en médecine). Cette association a déjà organisé un congrès très bien organisé et très fréquenté au Mexique en 2019. Ce sera le premier congrès de l’IACM en dehors de l’Europe.

La 12eme Conférence de l’IACM sur les cannabinoïdes en médecine se tiendra à Bâle, en Suisse, du 14 au 16 octobre 2021. Notre partenaire de coopération est la Swiss Task Force on Cannabinoids in Medicine (STCM). La STCM organise avec succès des congrès scientifiques en Suisse depuis plusieurs années. Avec Congrex, nous avons trouvé un organisateur de congrès professionnel.

Science/Homme: Un nombre croissant de patients atteints de maladies rhumatismales aux États-Unis consomment du cannabis

Des enquêtes auprès de patients de la Banque nationale de données sur les maladies rhumatismales menées en 2014 et 2019 ont montré que la consommation de cannabis est passée de 6% à 18%. 11 006 répondants ont rempli le questionnaire sur leurs symptômes et s’ils ont déjà utilisé des produits à base de cannabis pour soulager les symptômes et s’ils l’ont trouvé utile.

Aux deux moments, les patients déclarant consommer étaient plus jeunes, avaient un état pathologique plus mauvais, plus susceptibles de souffrir de fibromyalgie, de rapporter des antécédents de dépression et de rapporter une utilisation d’opioïdes. La plupart des patients ont déclaré que le cannabis était utile pour soulager les symptômes (74% en 2014 et 62% en 2019). Depuis 2014, la prévalence de la consommation a augmenté dans 49 des 50 États américains, avec la prévalence la plus élevée dans et près des États où la consommation de cannabis est légale.

Wipfler K, Simon T, Katz P, Wolfe F, Michaud K. Cannabis Use Among Patients in a Large US Rheumatic Disease Registry, 2019 ACR/ARP Annual Meeting, Abstract Number 2929.

Science/Homme: L’arrêt de l’utilisation du CBD ne provoque pas de symptômes de sevrage

Lors d’une étude menée par GW Research à Cambridge, Royaume-Uni, avec 30 volontaires, qui ont reçu des doses élevées de CBD pendant plusieurs semaines, ne présentaient pas de symptômes de sevrage après un arrêt brutal. Les participants ont reçu 750 mg d’une préparation de CBD hautement purifiée (Epidiolex) dans une solution orale deux fois par jour pendant quatre semaines dans la première partie de l’étude. Dans la deuxième partie de l’étude, ils ont reçu soit 750 mg de CBD deux fois par jour pendant deux semaines supplémentaires, soit un placebo.

Tous les volontaires ont rempli l’échelle de sevrage du cannabis plusieurs fois pendant six semaines. Les scores variaient de 0,0 à 4,0 sur 190 possibles. Les médecins n’ont également noté aucun symptôme de sevrage. La plupart des participants ont signalé des événements indésirables. Les plus courants étaient la diarrhée et les maux de tête. Neuf volontaires se sont retirés en raison d’événements indésirables lors de la première partie de l’étude, et un participant, du groupe placebo, s’est retiré lors de la deuxième partie de l’étude en raison d’un événement indésirable qui a commencé lors de la première la partie. Il n’y a eu aucun effet secondaire grave. Les auteurs ont conclu que chez ” des volontaires sains, aucune preuve de syndrome de sevrage, à court terme, n’a été trouvée avec l’arrêt brutal du traitement au CBD. ”

Taylor L, Crockett J, Tayo B, Checketts D, Sommerville K. Abrupt withdrawal of cannabidiol (CBD): A randomized trial. Epilepsy Behav. 2020;104(Pt A):106938.

Science/Homme: Après l’adoption des lois sur le cannabis médical aux États-Unis, l’indemnisation des accidents du travail a été réduite

Des scientifiques du Département des Affaires et de l’Économie de la Faculté Blue Ash de l’Université de Cincinnati, États-Unis, ont constaté que l’indemnisation des accidents du travail réclamée chez les adultes avait été réduite après l’adoption de lois sur l’usage médical du cannabis dans les États américains. L’analyse était basée sur des données couvrant la période de 1989 à 2012. L’indemnisation des accidents du travail est une forme d’assurance offrant un remplacement de salaire et des prestations médicales aux employés blessés au cours de leur emploi.

Les auteurs ont conclu que ces ” résultats suggèrent que la marijuana médicale peut permettre aux travailleurs de mieux gérer les symptômes associés aux blessures et aux maladies professionnelles et, à son tour, réduire le besoin d’indemnisation des accidents du travail. Cependant, les réductions des demandes de ces indemnisations après les lois sur la marijuana médicale sont de taille très modeste. ”

Ghimire KM, Maclean JC. Medical marijuana and workers’ compensation claiming. Health Econ. 2020 Feb 4.

Science/Homme: La consommation de cannabis est associée à une réduction des symptômes du TDAH

Lors d’une enquête auprès de 59 patients, le cannabis était associé à une réduction des symptômes du TDAH. Des chercheurs de la Faculté de Biologie de l’Institut Technologique Technion d’Haïfa, en Israël, ont divisé le groupe en doses mensuelles de cannabis faibles (20 à 30 g, 18 participants) et élevées (40 à 70 g, 35 participants) et entre les patients avec des scores de symptômes de TDAH faibles et élevés. Le chimiotype a pu être défini pour 27 patients.

Les consommateurs à forte dose et ceux ayant des scores de symptômes plus faibles ont signalé une fréquence plus élevée d’arrêt de tous les médicaments standard pour le TDAH. De plus, il y avait une association entre les scores inférieurs des sous-groupes du TDAH et les scores d’anxiété inférieurs. De plus, les chercheurs ont trouvé une association entre des symptômes de TDAH plus faibles et la consommation de fortes doses de cannabinol (CBN), mais pas avec le THC.

Hergenrather JY, Aviram J, Vysotski Y, Campisi-Pinto S, Lewitus GM, Meiri D. Cannabinoid and Terpenoid Doses are Associated with Adult ADHD Status of Medical Cannabis Patients. Rambam Maimonides Med J. 2020 Jan 30;11(1).

En bref

Science: Les cannabinoïdes peuvent être une alternative aux antibiotiques pour réduire le contenu bactérien de la plaque dentaire
Lors d’une étude portant sur des plaques dentaires de 60 adultes âgés de 18 à 45 ans, le traitement avec plusieurs cannabinoïdes (cannabidiol, cannabichromène, cannabinol, cannabigerol et acide cannabigerolique) dans des boîtes de Pétri a entraîné une réduction des colonies bactériennes. Les auteurs ont écrit ” que les cannabinoïdes étaient plus efficaces pour réduire le nombre de colonies bactériennes dans les plaques dentaires par rapport aux produits de soins bucco-dentaires synthétiques bien établis tels que Oral B et Colgate. ”
Dentisterie, EURo Dent Belgique, Mortsel.
Stahl V, et al. Cureus. 2020;12(1):e6809.

Science: La culture du chanvre peut être bonne pour les populations d’abeilles
Les chercheurs ont découvert que le chanvre abritait 16 espèces d’abeilles différentes. Ils ont écrit que ” à mesure que la culture du chanvre augmente, les producteurs, les gestionnaires des terres et les décideurs politiques devraient tenir compte de sa valeur dans le soutien des communautés d’abeilles et tenir compte de son attrait pour les abeilles lors de l’élaboration de stratégies de lutte antiparasitaire. ”
Département d’Entomologie, Université de Cornell, Ithaca, États-Unis.
Flicker NR, et al. Environmental Entomology. 2019 Dec 2.

Economy: Certaines grandes sociétés de cannabis tentent de réduire les coûts
Plusieurs entreprises du marché du cannabis (Canopy, Tilray, Aurora) ont annoncé une réduction des coûts de production, par exemple en réduisant la main-d’œuvre.
Reuters du 4 février 2020
Reuters du 13 février 2020
Reuters du 14 février 2020

Népal: Les législateurs veulent légaliser la culture et la consommation de cannabis
Les législateurs des partis au pouvoir ont proposé de légaliser le cannabis au Népal, où il est utilisé depuis des générations et était célèbre pendant la contre-culture des années 60. Quarante-six membres du Parti Communiste du Népal au pouvoir ont déposé une proposition au Parlement pour légaliser la production et l’utilisation du cannabis, a déclaré le législateur du parti Birod Khatiwada.
Attaché de Presse du 10 février 2020

Etats-Unis: L’Université du Colorado offrira des diplômes en science du cannabis
Pour répondre à la demande de formation scientifique qui pourrait préparer les étudiants à des emplois bien rémunérés dans l’industrie du cannabis, une branche de l’Université de l’État du Colorado offrira des diplômes scientifiques en cannabis à partir de l’automne. Les études en biologie et chimie du cannabis à la branche universitaire de Pueblo seront basées sur un programme menant à un diplôme de chimie analytique et à un diplôme de biologie des produits naturels, a déclaré David Lehmpuhl, professeur de chimie et doyen de la Faculté des sciences et mathématiques.
UPI du 12 février 2020

Malaisie: Le gouvernement veut dépénaliser la possession de drogue
Le gouvernement de Pakatan Harapan (PH) vise à dépénaliser la possession de drogue à des fins personnelles avant la fin de son premier mandat. Le ministre de la Santé, Datuk Seri Dr Dzulkefly, a indiqué qu’il s’agissait du ” calendrier ” lorsqu’on lui a demandé quels étaient les plans qu’il avait annoncés l’année dernière. ” Nous avons mis (dans) le calendrier et la politique de manière appropriée et tout ce que nous devons entreprendre sera basé sur des preuves scientifiques appropriées (…). ”
New Straits Times du 20 janvier 2020

Israël: Environ 60 000 patients sont autorisés à consommer du cannabis
Environ 60 000 patients sont autorisés à consommer du cannabis
Le ministère de la Santé a déclaré à la Haute Cour qu’au 30 janvier 2020, 58 300 patients étaient autorisés à consommer du cannabis conformément au nouveau règlement. Il y en a qui ont des licences ” ancienne génération. ”
(Cannabis Magazine du 5 février 2020)

Afrique du Sud: Le cannabis pousse dans la ferme du ministre des Finances
Dimanche, dans une série de tweets, le ministre des Finances, Tito Mboweni, a mis en ligne des photos de plants de cannabis poussant dans sa ferme à Limpopo, dont il a expliqué qu’ils se produisaient naturellement. La loi sur le cannabis en Afrique du Sud est complexe, après que la Cour constitutionnelle a déclaré que la culture et l’utilisation privée devraient être protégées par des droits à la vie privée. Cependant, la plante reste une substance contrôlée selon la loi.
The Citizen du 3 février 2020

Science/Homme: Concentrations sanguines de CBD chez les enfants après un apport oral régulier
Lors d’une étude portant sur 29 patients de moins de 18 ans ayant reçu du CBD pour le traitement de l’épilepsie, la concentration plasmatique maximale moyenne de CBD était de 13,1 ng/mL (intervalle interquartile: 6,8 à 39,3 ng/mL). Le délai médian avant pic a été de deux heures (intervalle interquartile: 2 à 4 heures). L’administration concomitante des médicaments antiépileptiques zonisamide et lévétiracétam a eu ” un certain impact ” sur la pharmacocinétique du CBD.
Hôpital pour Enfants du Colorado, Université du Colorado Anschutz Medical Campus, Aurora, États-Unis.
Wang GS, et al. Clin Pharmacokinet. 2020 Feb 12.

Science/Homme: Effets bénéfiques du CBD chez un adolescent souffrant de toxicomanie multiple, d’anxiété et de dépression
Un cas de patiente de 17 ans souffrant de troubles de toxicomanie multiple (cannabis, MDMA, cocaïne, ecstasy), de dépression sévère et de phobie sociale a été présentée. Après avoir reçue du CBD (dose initiale de 100 mg jusqu’à 600 mg sur huit semaines), la patiente s’est améliorée en ce qui concerne la dépression et l’anxiété et elle a cessé d’utiliser des drogues illicites sans symptômes de sevrage.
Département de Psychiatrie de l’Enfant et de l’Adolescent, Université Médicale de Vienne, Autriche.
Laczkovics C, et al. Neuropsychiatr. 2020 Feb 12.

Science/Cellules: Le THC et le CBD ont réduit la prolifération des cellules cancéreuses du poumon
Le THC et le CBD ont été utilisés seuls ou en combinaison pour observer leur effet sur les cellules du cancer du poumon non à petites cellules (CBNPC). Les auteurs ont constaté que les ” niveaux d’expression des récepteurs CB1 et CB2 ont une utilisation potentielle comme marqueurs de survie chez les patients atteints de CBNPC. Le THC et le CBD ont inhibé la prolifération et l’expression de l’EGFR dans les cellules cancéreuses du poumon étudiées. Enfin, la combinaison THC/CBD a restauré le phénotype épithélial in vitro. ” L’EGFR (récepteur du facteur de croissance épidermique) a un effet négatif sur la survie de plusieurs cancers (cancer du poumon non à petites cellules, cancer du rein et du côlon, glioblastome). Ainsi, le THC et le CBD peuvent être bénéfiques contre ces cancers.
Département de Pathologie, Faculté de Médecine et d’Odontologie, Université de Valence, Espagne.
Milian L, et al. PLoS One. 2020;15(2):e0228909.

Science/Homme: Une phytothérapie chinoise avec des graines de chanvre améliore la constipation
Lors d’une étude clinique en cross-over avec 85 participants, la phytothérapie chinoise MaZiRenWan (MZRW, également connue sous le nom de pilule de graines de chanvre) a démontré une efficacité comparable avec le séné pour la constipation fonctionnelle pendant une période de traitement de 8 semaines. Les chercheurs ont découvert que le médicament réduisait la concentration de l’endocannabinoïde, oléamide.
École de Médecine Chinoise, Université Baptiste de Hong Kong, Hong Kong.
Huang T, et al. Front Pharmacol. 2020;10:1570.

Science/Animal: Le CBD est neuroprotecteur après une exposition chronique à la méthamphétamine
Lors d’une étude sur des rats, ” l’administration chronique de METH [méthamphétamine] induit des troubles de la mémoire et présente des implications intéressantes pour l’utilisation potentielle du CBD dans le traitement des déficits cognitifs après une exposition chronique à des psychostimulants tels que la METH. ”
Centre de Recherche Cellulaire et Moléculaire, Université des Sciences Médicales d’Iran.
Razavi Y, et al. Behav Pharmacol. 2020 Feb 4.

Science/Animal: L’activation du récepteur CB2 soulage les lésions pulmonaires septiques
Lors d’une étude avec des souris, un cannabinoïde synthétique, qui active sélectivement le récepteur CB2, a atténué les lésions pulmonaires septiques en réduisant le niveau de cytokines inflammatoires et en améliorant l’autophagie.
Département d’Anesthésiologie, Hôpital Zhongnan de l’Université de Wuhan, Chine.
Liu AP, et al. Cell Signal. 2020;69:109556.

Science/Cellules: Le système endocannabinoïde joue un rôle dans la régulation des cellules stromales mésenchymateuses
Les cellules stromales mésenchymateuses représentent une source cellulaire abondante pour des applications thérapeutiques dans le domaine de la médecine régénérative. La production de cellules graisseuses a été augmentée par l’activation du récepteur CB1. Il n’y a eu aucun effet sur la formation des cellules osseuses. L’activation des récepteurs cannabinoïdes a augmenté la différenciation des cellules stromales mésenchymateuses en cellules cartilagineuses.
Département de Chirurgie Plastique, Centre de Chirurgie des Brûlures de la Main, Hôpital Universitaire RWTH d’Aix-la-Chapelle, Allemagne.
Ruhl T, et al. Exp Cell Res. 2020 Jan 29:111881.

Un coup d’œil sur le passé

Il y a un an

Il y a deux ans

 

Bulletin traduit par l’UFCM I Care à partir de la version anglaise du bulletin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *