Qui sommes nous ?

Une association engagée depuis près de dix ans pour promouvoir la régulation de l'usage médical

Alors que les Pays-Bas ont autorisé la prescription de cannabis médical naturel et des cannabinoïdes de synthèse il y a près de 15 ans en 2003, et que d’autres pays européens ont fait un pas dans ce sens (Allemagne, Espagne) le débat sur l’autorisation du cannabis thérapeutique reste en marge des grandes questions de santé en France.  

Créée en 2013 L’association UFCM I Care par Bertrand Rambaud, ancien président de l’association I Care (1996), spécialisée dans l’autosupport des drogues pour la réduction des risques et Sébastien Béguerie, ancien co-fondateur de l’Union Francophone pour les Cannabinoïdes en Médecine (UFCM, 2009), spécialisée dans l’usage des cannabinoïdes thérapeutiques.

L’UFCM I Care a pour ambition de sensibiliser le public, les professionnels de santé ainsi que la communauté politique afin de faire avancer le plaidoyer pour la légalisation du cannabis thérapeutique dans notre pays. Par ses actions d’information du public, d’orientation, d’accompagnement et de protection des usagers de chanvre médical, l’UFCM I Care entend lutter contre les idées reçues et les amalgames récurrents entre le débat strictement médical et celui limitant le cannabis à une drogue à usage récréatif.

Cannabis médical

Informer et lutter contre les stigmatisations

L’usage du chanvre peut soulager les effets secondaires de traitement comme la chimiothérapie (Cancer), la polyhérapie (SIDA) mais aussi atténuer les troubles déficitaires de l’attention, douleurs liées aux colites, la fréquence et l’intensité des crises d’épilepsie, mais aussi toutes sortes de douleurs chroniques…

L’une des principales missions de l’UFCM I Care est d’en informer le public et les professionnels de santé. Les informations diffusées par l’association sont scientifiquement validées par des recherches sur les utilisations thérapeutiques des Cannabinoïdes en médecine. 

ORIENTER

Où trouver de l’information pertinente ? À qui s’adresser ? Existe-t-il d’autres patients dans mon cas ? C’est parce que se documenter auprès des services publics en France reste très difficile et que trouver les interlocuteurs adéquats sur les propriétés médicales du cannabis l’est tout autant que l’UFCM I Care veut être une plateforme d’orientation pour les patients et les professionnels de santé. 

Via son site internet et ses pages et compte sur les réseaux sociaux, l’UFCM I Care entend faciliter la prise de contact entre les patients et les professionnels de santé et la synergie entre chercheurs.  

ACCOMPAGNER ET DEFENDRE

Il est essentiel pour l’UFCM I Care d’assurer la représentation ainsi que la défense des droits et des intérêts de ses adhérents et des patients qui la sollicitent dans leur accès aux meilleurs soins. Toutes personnes vivant avec une des maladies reconnues ainsi que leurs proches trouveront un accompagnement d’ordre juridique dans la revendication de leurs droits. 

Si depuis 2013, l’usage du cannabis médical est reconnu par décret, le seul médicament autorisé n’est toujours pas disponible en pharmacie. L’UFCM I Care part du principe que l’État ne fait pas tout ce qui est en son pouvoir pour permettre l’accès aux différents traitements.