Dépénalisation: Vaillant pour un débat sur le « cannabis thérapeutique »

Par LEXPRESS.fr, publié le 06/06/2012 à 11:27, voir l’article, cliquez ici

Dépénalisation: Vaillant pour un débat sur le "cannabis thérapeutique"DEPENALISATION DU CANNABIS – Le député-maire du XVIIIème arrondissement de Paris, Daniel Vaillant, a souligné que la lutte contre le cannabis en France n’était pas une réussite.

REUTERS/Benoit Tessier

L’ancien ministre socialiste de l’Intérieur souhaite un débat au sujet de la consommation de cette drogue douce en France. Il a réaffirmé son intention de prendre des initiatives au Parlement en faveur du « cannabis thérapeutique ».

Après avoir recadré Cécile Duflot à quelques jours du premier tour des législatives, Jean-Marc Ayrault va-t-il remonter les oreilles de Daniel Vaillant? En effet, le député-maire du XVIIIème arrondissement de Paris s’est déclaré favorable à un débat sur le « cannabis thérapeutique ».

« Je pense qu’on ne peut pas faire l’économie d’un débat pour voir comment on peut mieux lutter contre le cannabis », a souligné sur France Inter Daniel Vaillanten pointant du doigt les chiffres de consommation.

« Il y a (en France) 13,5 millions qui ont déjà fumé, plus de 4,5 millions qui fument annuellement (…) avec du cannabis daubé, frelaté souvent, et avec les trafics, l’économie parallèle et la violence qui en découlent », a-t-il ajouté.

Daniel Vaillant a souligné que la lutte contre le cannabis n’était pas une réussite en France. « La droite nous a mis dans l’échec… Ils sont mal placés pour venir parler du bilan », s’est-il exclamé, dénonçant les critiques de la droite après les propos de Cécile Duflot sur la dépénalisation du cannabis.

« Faire évoluer la législation »

Le député socialiste a insisté pour qu’un « débat » soit « réouvert » même si « ce n’est pas dans les propositions du gouvernement ». Cela ne l’empêchera pas de prendre des « initiatives » les cinq prochaines années au Parlement sur l’utilisation du « cannabis thérapeutique », a-t-il indiqué.

« Je pense quand même qu’on doit en France être à peu près à la hauteur des Etats-Unis et de la Suisse… Sur cette question précise, je pense qu’il faut faire évoluer la législation et donner aux médecins la capacité de soigner et d’empêcher la douleur des gens », a-t-il expliqué.

Un groupe de travail de députés de gauche, présidé par Daniel Vaillant, avait préconisé en juin 2011 une « légalisation contrôlée du cannabis ». Parmi les principales mesures, il demandait « la reconnaissance rapide de l’usage thérapeutique du cannabis », la création d’une « filière nationale du cannabis inspirée de celle du tabac », une « production sous contrôle » ainsi qu’un « système de distribution sécurisé », sur les modèles de l’alcool et du tabac.

Les conclusions de ce groupe de travail avaient fortement divisé le parti socialiste

Laisser une réponse

Name:  Email: