Le Dr Ethan Russo (États-Unis), conjointement avec des collaborateurs espagnols et marocains, a dirigé une étude sur l’effet possible du THC et du cannabis sur l’amélioration de la vision nocturne (Russo, 2003). Cette étude avait été soulevée par des pêcheurs jamaïcains et marocains qui, indépendamment les uns des autres, ont témoigné qu’après avoir fumé du cannabis ils pouvaient mieux voir la nuit quand ils pêchaient. L’étude a démontré que le cannabis fumé et le THC, consommé oralement à un dosage de 2,5 à 20 mg de Dronabinol, amélioraient la capacité visuelle scotopique (vision nocturne) en fonction du dosage. Ainsi, les médecins envisagent une application thérapeutique du cannabis pour traiter l’héméralopie, ainsi que d’autres maladies similaires. Un article, paru en 1998 dans le magazine Nursing Standard a relaté le cas d’un patient atteint de rétinite pigmentaire, une maladie des yeux, pour qui l’inhalation de cannabis a considérablement amélioré la fonction visuelle.

 Laissez une réponse

  • (Se sera pas publier)