En 1997, une première étude a été publiée sur l’effet du Dronabinol sur 15 patients atteints de la maladie d’Alzheimer (Volicer, 1997). Il s’agit d’une maladie dégénérative du cerveau entraînant une détérioration des facultés cognitives, comme la mémoire et le sens de l’orientation, et parfois aussi des états dépressifs ou d’autres symptômes. Les 15 patients choisis pour participer à cette étude refusaient tous de se nourrir. Au cours des six semaines de durée de l’étude, les patients ont reçu soit une préparation à base de THC, soit un placebo. Les résultats globaux ont révélé une prise de poids plus importante avec le THC qu’avec le placebo. Les effets secondaires observés ont été faibles, comprenant, entre autres, des états euphoriques ou de la fatigue.
Une deuxième étude, menée auprès de 9 patients d’une moyenne d’âge de 83 ans, a obtenu des résultats similaires. Elle a été présentée en mai 2003 lors du Congrès annuel de la Société américaine de gériatrie. Avant l’étude, tous les patients avaient maigri suite à la perte de l’appétit. Après le traitement à base de THC, tous avaient repris du poids.

 Laissez une réponse

  • (Se sera pas publier)