L’autisme est un trouble du développement complexe qui se manifeste de façon caractéristique dans les trois premières années de la vie. Il s’agit à la base d’un trouble neurologique qui influence le fonctionnement cérébral. Les autistes ont généralement de sévères difficultés de communication et d’intégration sociale.
Un médecin praticien m’a rapporté l’exemple d’un essai de traitement sur un jeune homme autiste âgé de 17 ans. Suite à des administrations de 5 à 7,5 mg de Dronabinol par jour, le patient se montrait moins agité, à l’intérieur tout comme à l’extérieur, et la qualité des contacts avec son environnement s’était améliorée. Il aimait prendre son médicament, bien que la plupart du temps, les autistes refusent de prendre leur traitement. Au cours des deux premières semaines, le jeune homme dormait beaucoup, et la question s’était posée s’il ne valait pas mieux interrompre le traitement. C’est à ce moment que l’effet calmant indésirable du Dronabinol a commencé à s’atténuer et que des effets autrement positifs se sont produits. Depuis, ce médecin a rassemblé de nouveaux résultats auprès d’autres autistes. Il va néanmoins falloir attendre que des études cliniques complémentaires soient menées avant de pouvoir se prononcer définitivement en faveur des produits à base de cannabis pour le traitement de l’autisme.

 Laissez une réponse

  • (Se sera pas publier)