Carte des Etats-Unis montrant les états acceptant un usage Medical du Cannabis. Source, NORML Oregon 2007

Carte des Etats-Unis montrant les états acceptant un usage Medical du Cannabis. Source, NORML Oregon 2007

En Amérique du Nord

Les années 2000 ont vu s’intensifier les recherches sur le cannabis, les cannabinoïdes et le système humain endocannabinoïdes. Leur nombre a plus que doublé dans les dix dernières années.

Une partie grandissante de la communauté médicale internationale accepte que le cannabis comme un agent thérapeutique efficace pour le traitement d’une myriade de pathologies :

nausées/vomissements

douleurs

glaucome

épilepsie

dépendances

asthme

hyperactivité

maladie d’Alzheimer…

Dans certains pays comme les Etats-Unis, les gouvernements financent même la recherche fondamentale et clinique. Les Etats-Unis font en effet figure de pionniers.

Aujourd’hui, 13 Etats tolèrent le cannabis médical. En 1996, un referendum de l’Etat de Californie approuvait l’utilisation médicale du cannabis et de ses dérivés. Ensuite s’en est suivi une cascade d’affaires juridiques dans différents Etats, opposant juges d’Etat et fuges fédéraux, ce qui conduisit progressivement à l’assouplissement des lois dans les autres Etats :

1998, Oregon, Washington, Alaska

1999, Maine

2000, Colorado, Hawaï, Nevada, Maryland

2004, Vermont, Montana

2006, Rhodes Island

2008, Michigan

Cette tendance devrait se poursuivre, notamment en raison de l’accession aux responsabilités de l’administration Obama. En mars 2008, Obama avait déclaré à un journaliste :

« Je ne veux pas avoir un département de justice qui persécute et arrête des usagers de marijuana médicale. »

Cette nouvelle a été accueillie par un grand soulagement par les organisations de défense des malades.

A coté de son voisin pionnier, le Canada a naturellement suivi le mouvement. Au début des années 2000, un procès a opposé le gouvernement fédéral et un distributeur de cannabis à usage thérapeuthique. L’acquittement de l’accusé, par la cour fédérale de justice, a permis la création officielle du premier Centre compassion de Montréal. Celui-ci distribue maintenant depuis plusieurs années des variétés médicales de cannabis, du haschisch, ainsi que des produits préparés comme des biscuits, des gélules.

 Laissez une réponse

  • (Se sera pas publier)