La botanique du Cannabis sativa L.

Le chanvre est une mauvaise herbe qui se caractérise beaucoup plus par ce que l’on ignore de sa biologie que parce que l’on en sait. S’adaptant à de nombreux climats, il n’y a guère qu’au pole Nord ou dans les régions tropicales humides que le chanvre refuse de pousser. Espèce non stabilisée fortement voyageuse, jouissant d’une étonnante souplesse écologique; les botanistes ne lui reconnaissent qu’un seul nom Cannabis sativa L. Les termes indica, ruderalis ou america qui suivent parfois le terme générique indiquent les variétés, une centaine au total.

botanique-cannabis

Cannabis sativa L.

Il y a bien longtemps, Méhémet-Ali qui souhaitait doter l’Égypte d’une flotte digne de ce nom, il importa des graines de chanvre européen pour le cordage. Sous le soleil égyptien, le Cannabis sativa se transforma au bout de quelques générations en Cannabis sativa indica Riche en résine ; mais pauvre en fibre. Après un détour du côté de moracées (la figue mûre), un passage dans la famille des urticaceae en compagnie de l’ortie, le chanvre est aujourd’hui classé dans la famille des cannabinaceae, honneur partagé avec le houblon du brasseur. Espèce dioïque, composé de plants mâles et femelles, le cannabis est susceptible, fait rarissisme dans la nature de changer de sexe au cours de sa vie. La plante mâle est plus élancée que la femelle. C’est madame qui assure la pérennité de l’espèce. Elle est plus feuillu que son compagnon lequel est incapable de lui survivre les pieds mâle dès leur apparition, et leurs compagnes en manque d’amour produisent une résine odoriférante.

Septembre est arrivé. Les cinq étamines des fleurs mâles débordent de pollen qu’une brise suffit à disperser. Les grappes de fleurs femelles couvertes d’une fine rosée, la résine, tendent leurs deux longs stigmates afin de recueillir la précieuse substance. Une fois la pollinisation terminée, les stigmates tombent. Les bractées entourant l’ovaire enflent et donnent naissance à un fruit appelé akène. Il contient seule graine brune et lisse. L’embryon dans la graine est fait de deux cotylédons (les feuilles et la graine), du radicule (racine en puissance et d’un peu d’endosperme (réserve de nourriture).

Une fois coupées, les feuilles de cannabis restent vertes. Ceux qui cultivent la plante pour ses effets médicinaux ne gardent que les grappes de fleur femelles. L’espèce cannabique est une plante qui l’espace d’une saison naît au printemps et meurt à la première gelée en automne. Source: Jean Pierre Galland, « j’attends une récolte », éditions du lézard.

Qu’est ce qu’un trichome ?

Trichomes vue avec un microcascope électronique

Trichomes vue avec un microscope électronique

Dans la nature, seuls les plus forts survivent, et il est par les biologistes ont émis l’hypothèse que les trichomes a évolué comme un mécanisme de défense du cannabis contre un large éventail des ennemis potentiels. Trichomes, en grec signifie «la croissance des cheveux, agir comme un bouclier évolutive, la protection de la plante et de ses graines contre les dangers de son environnement, lui permettant de se reproduire. Ces adhésifs germes forment une couche protectrice contre l’offensive des insectes, les empêchant d’atteindre la surface de la plante. Les produits chimiques dans les trichomes du cannabis le rendre moins comestible pour les animaux affamés et peut inhiber la croissance de certains types de champignons. La résine permet également d’isoler plante de vent fort et de faible taux d’humidité, et agit comme un écran solaire naturel « dans la protection contre la lumière des rayons UV-B. Mais du fait des propriétés euphoriques et médicinales contenu dans les trichomes à fait que le Cannabis est devenu la plante la plus vertueuse pour l’homme.

A l’intérieur du Trichome

Tête glandulaire d’un trichome de Cannabis

Tête glandulaire d’un trichome de Cannabis

THC et autres cannabinoïdes sont produits dans un seul endroit dans la plante de cannabis, c’est à l’intérieur de la tête des trichomes. Comment ça se passe, les organelles produite par la plante appelée vacuoles qui contiennent des phénols, contiennent un composé chimique similaire à l’alcool [en photo à droite en bleu], et un autre type d’organite appelé plastes – contenant des hydrocarbures, les terpènes [rouge], font leur chemin jusqu’à la tige trichome [vert] et se combine à l’intérieur de la cavité en une sécrétion d’une couche cireuse [jaune]. Ce concentré de cire est frappé par la lumière UV-B, provoquant la création de cannabinoïdes. Puisque toutes les molécules médicinales sont produites à l’intérieur du trichome, ces minuscules poils de résine ont été longtemps recherchés par les producteurs de haschisch et d’huile pouvant être séparée de la plante après la récolte de diverses façons.

 Laissez une réponse

  • (Se sera pas publier)