Cannabis médicinal vendu dans les pharmacies Néerlandais produit par Bedrocan

Cannabis médicinal vendu dans les pharmacies Néerlandais produit par Bedrocan

Le chanvre est une plante utilisée par l’humanité depuis plus de 5000 ans, aussi bien pour ses propriétés alimentaires (huile, farine) que pour ses fibres (textiles). L’utilité thérapeutique du chanvre n’a été « redécouverte » qu’après près d’un siècle de prohibition et suite à des milliers de recherches scientifiques.

Le cannabis médical (appelé aussi cannabis thérapeutique, marijuana médicale ou marijuana thérapeutique) désigne le Cannabis sativa (appellation botanique du Chanvre), et, par extension, l’ensemble des dizaines de phytocannabinoïdes destinés à un usage purement médical, généralement prescrits pour leurs vertus antiémétiques. À ce jour, compte tenu de l’évolution des connaissances scientifiques dans le domaine des cannabinoïdes, l’usage médical du cannabis devient de plus en plus toléré, voire légal dans un nombre grandissant de pays; le Canada, la Belgique, l’Australie, les Pays-Bas, le Royaume-Uni, la Nouvelle- Zélande, l’Espagne, et 13 états Nord américains. Cet usage nécessite soit une ordonnance, soit une confirmation de diagnostique médical. La distribution se fait généralement dans un cadre défini par les lois locales; pharmacies aux Pays-Bas, Clubs Compassion au Canada, Buyers Club aux Etats- Unis, Cannabis Social Clubs en Espagne.

Les feuilles et les fleurs séchées sont ce qui constitue la marijuana mais elles étaient aussi utilisées, avec les racines, dans la préparation de nombreux médicaments. Le plus vieux livre de pharmacologie connu (le Pên-ts’ao Ching) écrit il y a 4 000 ans en Chine, prescrivait des préparations de marijuana pour le traitement de la malaria, du béribéri, de la constipation, des douleurs rhumatismales, de la préoccupation, et des « troubles féminins » (probablement les crampes menstruelles). Pendant des millénaires, les docteurs et les guérisseurs dans le monde entier prescrivaient des préparations de Cannabis pour des maladies diverses jusqu’au 19ème siècle quand le Cannabis commença à être remplacée par l’aspirine. Un texte légal de 1937 a proscrit le Cannabis et mis fin à la capacité des docteurs de prescrire de la marijuana dans des buts médicaux aux USA.

Le meilleur médicament pour certains patients

De nombreux patients qui utilisent du cannabis à titre médical décrivent celui-ci comme le meilleur médicament qu’ils aient utilisé. Certains trouvent finalement un soulagement par l’usage de cannabinoïdes alors que tous les autres traitements ont échoué. Néanmoins, le cannabis et les cannabinoïdes ne sont pas un médicament miracle. En effet, beaucoup d’autres patients sont déçus parce que les produits issus du cannabis ne les aident pas ou parce que les effets secondaires sont trop importants pour eux. Les personnes qui souffrent d’une maladie ou de symptômes pour lesquels le cannabis ou le THC (Dronabinol) apportent un intérêt thérapeutique, doivent essayer et trouver dans quelle mesure elles tirent profit des produits issus du cannabis. Elles doivent s’armer de patience pour déterminer leur dosage individuel.

L’utilité médicale du cannabis

L’utilité médicale du cannabis, et des cannabinoïdes pris séparément, est maintenant très largement acceptée par la communauté scientifique. En revanche, la perception qui en est faite par les médecins et les politiciens varie considérablement en fonction des pays. Alors que dans beaucoup de pays comme la Canada, l’Allemagne, les Pays-Bas, l’Espagne, 13 États des États-Unis, la République Tchèque, l’Autriche et Israël, le large potentiel thérapeutique du cannabis ainsi que son accès sont acceptés et reconnus, le climat et la situation légale restent difficiles pour les patients d’autres pays comme la France, la Grèce ou la Suède. Des débats rationnels commencent seulement dans ces pays qui accusent un retard de près de 15 ans par rapport aux autres pays.

Sources externes

Rapport publié en 2008 par la communauté des docteurs américains (American College of Physicians, ACP) qui dit vouloir encourager la recherche sur les propriétés thérapeutiques du cannabis. Pour lire l’article, cliquez ici

Vidéo sur l’un des premiers test clinique conduit en Angleterre sur le traitement de la sclérose en plaque par un extrait de fleur de Cannabis sativa L. végétale

Le chanvre présente un « large spectre », et peut soulager une grande variété de symptômes et de maladies. Voici une liste non exhaustive extraite des pathologies reconnues par les Centres Compassion et Buyers Club nord américain : SIDA/VIH, Troubles déficitaires de l’attention, Cancer, Chimiothérapie, Colites, Maladie de Crohn, Épilepsie, Fibromyalgie, Glaucome, Hépatite C, Migraines, Sclérose en plaques, Dystrophie musculaire, Nausées, Douleur chronique , Trouble de sommeil, Dépendance/sevrage…

Consultez le menu à droite pour parcourir l’encyclopédie du Cannabis Médical

 Laissez une réponse

  • (Se sera pas publier)