Bulletin IACM du 14 Août 2018

Jacques UFCM Actualités août 15, 2018

IACM: La revue “Cannabis and Cannabinoid Research” fera une transition vers une publication hybride

La revue Cannabis et Cannabinoid Research, partenaire de l’IACM, fera une transition vers un modèle de publication hybride en janvier 2019. «Cette initiative ouvrira la porte à des niveaux accrus de bourses de haute qualité consacrées à l’exploration scientifique, médicale et psychosociale du cannabis clinique, des cannabinoïdes , et des endocannabinoïdes, tout en donnant aux auteurs plus d’options lors du processus de publication», a écrit le Dr Daniele Piomelli, rédacteur en chef de la revue.

Le passage sur ce modèle hybride implique que les numéros trimestriels de la revue seront imprimés et distribués aux bibliothèques du monde entier. Aussi, les articles acceptés auront la possibilité d’être immédiatement publiés en ligne.

Cannabis and Cannabinoid Research

Royaume-Uni: Le gouvernement veut autoriser un accès limité à l’usage médical du cannabis

La Grande-Bretagne est sur le point de permettre aux médecins de prescrire du cannabis médicinal, à la suite d’un assouplissement de la loi régissant les médicaments dérivés de la plante interdite. Le ministre de l’Intérieur, Sajid Javid, a déclaré le 26 juillet que les médecins spécialistes pourraient prescrire des médicaments dérivés du cannabis à partir de l’automne. L’utilisation récréative restera interdite.

«Des cas récents impliquant des enfants malades m’ont montré que notre position sur les médicaments liés au cannabis n’était pas satisfaisante», a déclaré M. Javid. «Suite aux conseils de deux groupes de conseillers indépendants, j’ai pris la décision de rééchelonner les médicaments dérivés du cannabis, ce qui signifie qu’ils seront disponibles sur ordonnance.»

Reuters du 26 juillet 2018

Science/Homme: Le Nabilone améliore l’agitation et d’autres symptômes comportementaux chez les patients atteints de la maladie d’Alzheimer

Les résultats d’un essai clinique en double aveugle, présenté à la Alzheimer ‘s Association International Conference (AAIC) 2018 à Chicago, suggèrent que le Nabilone pourrait être efficace dans le traitement de l’agitation chez les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. Le Nabilone est un dérivé synthétique du THC. L’étude avec des adultes atteints de démence d’Alzheimer modérée à sévère a été menée par le Dr Krista L. Lanctôt, professeur de psychiatrie et de pharmacologie/toxicologie à l’Université de Toronto, au Canada.

L’essai a duré 14 semaines, 39 participants (77% d’hommes, âge moyen 87) ont reçu le Nabilone sous forme de gélule (dose moyenne: 1,6 mg) pendant six semaines, suivis de six semaines de placebo, avec une semaine entre les périodes de traitements. En plus de mesurer l’agitation, les chercheurs ont évalué les symptômes comportementaux globaux, la mémoire et les changements physiques. Ils ont constaté que l’agitation et le comportement général s’amélioraient considérablement. Les chercheurs ont également observé de petits avantages en matière de cognition et de nutrition au cours de l’étude.

Science Daily du 24 juillet 2018

Géorgie: La Cour Constitutionnelle décide que les personnes ne peuvent plus être punies pour avoir consommé du cannabis

Le 30 juillet, la Cour Constitutionnelle de Géorgie a statué que les consommateurs ne pouvaient plus faire face à des sanctions telles que des amendes pour avoir consommé du cannabis. La décision, qui prend effet immédiatement, intervient huit mois après que le tribunal ait aboli des sanctions pénales pour consommation de cannabis.

La décision ne concerne que la consommation de cannabis, tandis que la culture et la vente demeurent un crime. Le verdict prononcé par les quatre hauts magistrats du tribunal, a déclaré que punir une personne pour consommation de cannabis ne respecterait la constitution que si la consommation mettait une tierce personne en danger, par exemple en consommant dans un établissement scolaire, certains espaces publics comme les transports publics ou en présence d’enfants.

La Cour Constitutionnelle interdit toute peine pour consommation de cannabis en Géorgie

En bref

Royaume-Uni: La majorité soutient la légalisation du cannabis
Le public britannique soutient la légalisation du cannabis pour pouvoir le vendre comme des cigarettes et de l’alcool. Lors d’un sondage réalisé par “The Independent” avec plus de 1500 participants, il a été demandé aux participants s’ils soutenaient ou s’opposaient à la proposition de «légaliser le cannabis afin de le vendre légalement sur un marché réglementé, comme l’alcool et le tabac». Dans l’ensemble, 22% des répondants ont fortement soutenu le mouvement, tandis que 29% l’ont un peu soutenu, portant le soutien total à 51%.
The Independent du 14 juillet 2018

Italie: La ministre de la Santé veut élargir l’accès au cannabis à des fins médicinales
Lors d’un communiqué, la ministre de la Santé, Giulia Grillo, a déclaré qu’elle souhaitait avoir du cannabis médical dans toutes les pharmacies. «Cela favorise un partenariat entre le secteur public et le secteur privé pour accroître la production», a-t-elle ajouté.
Huffington Post du 31 juillet 2018

Science/Homme: Le cannabis améliore la qualité de vie des patients atteints d’un cancer de la tête et du cou
Lors d’une étude sur 148 patients atteints d’un cancer du cou et de la tête récemment diagnostiqué, 74 consomment du cannabis et 74 n’en consomment pas. Ceux qui consomment du cannabis semblent avoir une meilleure qualité de vie, comparée à ceux qui n’en consomment pas, notamment par rapport à une diminution de l’anxiété, de la douleur et de la dépression.
Division d’Oto-rhino-laryngologie et de Chirurgie de la Tête et du Cou, Université McMaster, Hamilton, Canada.
Zhang H, et al. JAMA Otolaryngol Head Neck Surg. 2 Août 2018

Science/Animal: Un dérivé de CBD synthétique efficace dans la fibrose cutanée
Dans un modèle animal de sclérodermie systémique (fibrose induite par la bléomycine), VCE-004.3, un dérivé synthétique du CBD, a prévenu la fibrose cutanée, l’activation des macrophages et l’infiltration des lymphocytes T. L’application externe de VCE-004.3 a également atténué la fibrose cutanée.
Institut de Recherche Biomédicale Maimonides de Córdoba, Espagne.
Del Rio C, et al. Br J Pharmacol. 22 Juil 2018.

Science/Cellules: Le THC inhibe la stimulation des cellules T par l’interféron alpha et l’interleukine 7
Le THC intervient dans la suppression de la stimulation des lymphocytes T par l’IFN-alpha (interféron alpha) et l’IL-7 (interleukine-7). Cet effet était plus faible dans les cellules séropositives. Les auteurs ont conclu que «ces résultats soutiennent davantage le THC comme immunosuppresseur tout en identifiant les aspects potentiellement bénéfiques des thérapies à base de cannabinoïdes chez les patients VIH + ».
Institut de Toxicologie Intégrative, Université de l’État du Michigan, États-Unis.
Henriquez JE, et al. J Pharmacol Exp Ther. 19 Juil 2018.

Science/Homme: La teneur en THC et en CBD des produits utilisés pour l’autotraitement des enfants en Australie atteints d’épilepsie varie considérablement
Lors d’une enquête australienne menée auprès de 41 familles traitant leurs enfants avec du cannabis, la teneur en cannabinoïdes et le profil des extraits de cannabis jugés «efficaces» étaient très variables, sans différence nette entre les extraits perçus comme «efficaces» et «inefficaces». Contrairement aux attentes de la famille, la plupart des échantillons contenaient de faibles concentrations de CBD, alors que le THC était présent dans presque tous les échantillons.
Initiative Lambert pour la Thérapeutique Cannabinoïde, Université de Sydney, Australie.
Suraev A, et al. Sci Rep. 2018;8(1):10154.

Science/Animal: L’activation du récepteur CB2 réduit le goût de l’alcool
Le traitement des souris avec un cannabinoïde synthétique (JWH133), qui active sélectivement le récepteur CB2, réduit les tentatives des animaux pour accéder à l’éthanol, tandis que le blocage du récepteur CB2 renforce ces activités. Les auteurs ont suggéré des cannabinoïdes «comme moyen de gérer les troubles liés à la consommation d’alcool.»
Institut des Neurosciences, Université Miguel Hernández-CSIC, Alicante, Espagne.
Navarrete F, et al. Biochem Pharmacol. 28 Juil 2018.

Science/Animal: Le CBD augmente les effets anticancéreux de la gemcitabine contre le cancer du pancréas
Lors d’une étude sur des souris atteintes d’un cancer du pancréas, une combinaison de CBD et de gemcitabine a multiplié par trois la survie par rapport à la gemcitabine seule. L’antagonisme ou le blocage du récepteur GPR55 a joué un rôle majeur dans cet effet. Le CBD est connu pour être un antagoniste du récepteur GPR55. Les auteurs suggèrent des essais cliniques sur le CBD et la gemcitabine «en tant que nouveau traitement prometteur pour améliorer les résultats des patients atteints de cancer du pancréas.»
Université Queen Mary de Londres, Royaume-Uni.
Ferro R, et al. Oncogene. 30 Juil 2018.

Science/Homme: Un rapport de cas suggère que le CBD pourrait être bénéfique dans le syndrome de la Tourette
Une patiente atteinte du syndrome de la Tourette, qui n’a pas bien répondu au traitement standard et au THC, a présenté une amélioration marquée après l’administration d’une dose quotidienne de 10 mg de THC en association avec 20 mg de CBD.
Département de Psychiatrie et de Psychothérapie, Brugg, Suisse.
Pichler EM, et al. Int J Psychiatry Med. 2018 Jul 30:91217418791455.

Science/Animal: Le PEA endocannabinoïde améliore les résultats suite à un apport sanguin insuffisant pendant la naissance
L’administration de PEA (palmitoyléthanolamide) après la naissance a réduit les conséquences sur la santé d’un apport insuffisant de sang et d’oxygène pendant la naissance chez la souris. Le traitement par PEA était capable de prévenir l’inflammation des cellules nerveuses et de préserver les fonctions cognitives.
Hôpital Régional Universitaire de Malaga, Espagne.
Holubiec MI, et al. Psychopharmacology (Berl). 29 Juil 2018.

Science/Animal: Le PEA endocannabinoïde améliore la fibrose du foie
Dans un modèle de fibrose hépatique chez le rat, le PEA (palmitoyléthanolamide) a entraîné une amélioration significative. Cet effet peut être provoqué par l’inhibition de l’activité des cellules étoilées hépatiques et des cellules de Kupffer.
École Supérieure de Médecine, Université de Hokkaido, Sapporo, Japon.
Ohara M, et al. Front Pharmacol. 2018;9:709.

Science/Animal: Le cannabidivarine peut être utile dans le syndrome de Rett
Dans un modèle murin du syndrome de Rett, le traitement par CBDV (cannabidivarine) pendant 14 jours a inhibé les altérations du comportement et du cerveau. Le syndrome de Rett est un trouble neurodéveloppemental rare génétiquement déterminé.
Institut Supérieur de la Santé, Rome, Italie.
Vigli D, et al. Neuropharmacology. 26 Juil 2018.

Science/Homme: La forte consommation de cannabis n’a aucune influence sur la fonction hépatique
Dans une étude portant sur 42 patients présentant une dépendance au cannabis, la fonction hépatique n’était pas influencée par les taux sanguins de THC et de son métabolite THC-COOH.
Hôpital Protestant Castrop-Rauxel, Allemagne.
Bonnet U, et al. J Psychoactive Drugs. 2018 Jul 27:1-6.

Science/Homme: Le Nabilone est bien toléré chez les enfants en chimiothérapie
Dans une revue rétrospective, sur 110 enfants qui ont reçu du Nabilone pour la prévention des nausées et des vomissements aigus dus à la chimiothérapie anticancéreuse, ce dérivé synthétique du THC a été bien toléré. Les effets indésirables les plus fréquents étaient la sédation (20%) et les étourdissements (10%) et ils avaient généralement une importance clinique mineure. Cependant, l’efficacité du Nabilone était faible.
Centre de Lutte contre le Cancer Princess Margaret, Réseau universitaire de Santé, Toronto, Canada.
Polito S, et al. Pediatr Blood Cancer. 2018:e27374.

Un coup d’œil sur le passé

Il y a un an

Il y a deux ans

Bulletin traduit par l’UFCM à partir de la version anglaise du bulletin

2 thoughts on “Bulletin IACM du 14 Août 2018

  1. RILLIET

    Bonjour,
    y à t’il des études sur le CBD dans le cas de maladie du pancréas tel que la Pancréatite Chronique ( et la Pancréatite Chronique Héréditaire) le cancer du pancréas, dans le but de soulager les douleurs des ces pathologies et des différentes douleurs qui leurs sont liés (douleurs irradiantes) ? Etant atteins de la PCH et souffrant depuis mon opération il y à 6 ans je suis au bout des anti douleurs opiacés (Tramadol, Ixprim, Skénan et Actiskénan, etc …), plus rien ne me soulage et j’aimerais savoir si le CBD pourrait m’aider à avoir une vie à peu près tranquille mais je ne trouve rien sur ce sujet pour ces pathologies précises (peut-être en anglais mais je ne suis pas anglophone)

    • Jacques UFCM

      Bonjour,

      Si vous cherchez le mot “pancréas” sur notre site vous trouverez un peu de littérature en français issu de la littérature anglophone.

      Comme par exemple sur ces pages et bien d’autres :

      http://ufcmed.org/?s=Pancr%C3%A9as
      http://ufcmed.org/cannabis-cancers-pancreas/
      http://ufcmed.org/bulletin-iacm-du-20-mai-2018/
      http://ufcmed.org/bulletin-iacm-du-25-septembre-2017/

      Le CBD (cannabidiol) est reconnu comme un bon analgésique via les mécanismes anti-inflammatoires et il joue un rôle sur les cellules cancéreuses en déclenchant le mécanisme d’apoptose (mort cellulaire programmée) et/ou d’autophagie. Ainsi les cellules malades sont éliminées.

      Si vous décidez d’utiliser le CBD je vous conseille d’en parler aux médecins spécialistes concernés pour leurs demander leurs avis sur cette utilisation et par rapport à vos traitements (éventuelles interactions, effets secondaires avec les traitements). Ils pourront également se renseigner à travers des revues ou articles scientifiques sur pubmed, par exemple. Vos médecins peuvent vous faire des prescriptions de CBD, comme ça vous avez une preuve que vos médecins vous soutiennent dans cette utilisation. Mais vous ne pourrez pas vous procurer du CBD en pharmacie, il ne sera donc pas remboursé…

      Si vous voulez vous procurer des produits à base de CBD vous pouvez trouver de l’huile de CBD, ou capsules de CBD sur le site de notre partenaire : https://www.alpha-cat.org/potency-tested-cbd-dietary-supplements/

      N’étant ni médecin ni pharmacien, voici les recommandations sur les produits CBD : pour la prise de l’huile de CBD c’est généralement 2 à 3 gouttes (allant jusqu’à 10 gouttes par prise) sous la langue 2 à 3 fois par jour. Pour la prise des capsules de CBD c’est généralement 1 capsule pendant les repas 2 à 3 fois par jour.

      Vous pouvez bénéficier d’un tarif préférentiel avec notre partenaire sur ses produits CBD si vous adhérez à l’UFCM-I-Care : https://www.assoconnect.com/ufcm-i-care/billetterie/offre/65360-m-adhesion
      Bien à vous,
      Jacques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *