Bulletin IACM du 13 Janvier 2018

Jacques UFCM Actualités janvier 15, 2018

États-Unis: Une décision du Département de la Justice menace les patients qui utilisent du cannabis à des fins médicinales conformément aux lois de l’État

Le 4 janvier, le Département américain de la Justice a abrogé une politique d’administration mise en place par Obama selon laquelle les États qui légalisaient l’usage du cannabis à des fins médicales ou récréatives étaient autorisés à se montrer réticents à l’application des lois fédérales qui elles n’autorisent pas l’usage de cannabis sous quelque forme que ce soit.

L’action du Procureur Général Jeff Sessions pourrait avoir des conséquences néfastes pour de nombreux patients qui consomment légalement du cannabis conformément aux lois de l’État et sur ordonnance de leurs médecins. Les responsables du Département de la Justice ont refusé de dire s’ils pouvaient intenter une action en justice contre ces États, affirmant que d’autres mesures étaient «toujours à l’étude». La loi fédérale interdit toujours le cannabis même pour un usage médical. La porte-parole de la Maison-Blanche, Sarah Sanders, a déclaré que la principale priorité du président Donald Trump était l’application de la loi fédérale «que ce soit la marijuana ou l’immigration».

Reuters du 4 Janvier 2018

Science/Homme: La consommation de cannabis ne crée pas de baisse de motivation chez les adolescents

La consommation de cannabis n’a pas réduit la motivation chez les adolescents âgés de 14 à 18 ans, selon des recherches menées par des chercheurs du Département de Psychologie de l’Université Internationale de Floride à Miami, États-Unis. Ils ont comparé 36 utilisateurs réguliers de cannabis et 43 utilisateurs occasionnels. La motivation a été mesurée par deux échelles établies (échelle d’évaluation de l’apathie et échelle de motivation et d’engagement).

Après avoir pris en compte d’éventuels autres facteurs susceptibles d’influencer la motivation, aucune différence significative n’a été observée entre les utilisateurs réguliers et les utilisateurs légers sur l’indice de motivation. De même, aucune association n’a été observée entre la motivation, l’âge et la quantité de cannabis consommée sur les 30 derniers jours. Les auteurs ont conclu que leurs «résultats ne soutiennent pas un lien entre la réduction de motivation et la consommation de cannabis chez les adolescents, après contrôle des facteurs de confusion pertinents.»

Pacheco-Colón I, Coxe S, Musser ED, Duperrouzel JC, Ross JM, Gonzalez R. Is Cannabis Use Associated with Various Indices of Motivation Among Adolescents? Subst Use Misuse. 2017 Dec 22:1-12.

En bref

Science/Homme: Dans un rapport de cas, le trouble obsessionnel compulsifs dû à des lésions cérébrales s’est amélioré avec du THC
Un homme de 24 ans, qui a souffert d’un infarctus du thalamus gauche, une région du cerveau, a développé un trouble obsessionnel compulsif réfractaire. Il a été traité avec des doses accrues de THC (dronabinol) jusqu’à 20 mg par jour. Des améliorations ont été observées dans les 2 semaines qui ont suivi la prise, et ont été associées à une amélioration significative de la qualité de vie.
Département de Psychiatrie et des Neurosciences Comportementales, Université de Chicago. États-Unis.
Cooper JJ, Grant JG. J Neuropsychiatry Clin Neurosci 2017;29:77–78.

Australie: Le Gouvernement autorise l’exportation de cannabis à des fins médicales
L’Australie a annoncé le 4 Janvier son intention de devenir le quatrième pays au monde à légaliser les exportations de cannabis médicinal dans le but de toucher une part du marché mondial estimé à 55 milliards de dollars américains.
Reuters du 4 Janvier 2018

États-Unis: La Californie a lancé la vente légale de cannabis à usage récréatif
La Californie a lancé le plus grand marché commercial réglementé au monde pour le cannabis récréatif ce 1er janvier. Il est devenu le sixième État des États-Unis, et de loin le plus peuplé avec environ 39 millions d’habitants, a légalisé l’usage récréatif.
Reuters du 1er Janvier 2018

Science/Homme: Le cannabis peut réduire l’inflammation associée à la consommation d’alcool
Des scientifiques ont mené l’enquête auprès sur 66 consommateurs réguliers d’alcool, dont certains ont également consommé du cannabis. La consommation d’alcool était associée à une augmentation du niveau du médiateur pro-inflammatoire interleukine-6, tandis que le cannabis était associé à une augmentation du taux de bêta-interleukine-1, qui possède des propriétés anti-inflammatoires. Les auteurs ont conclu que «les composés cannabinoïdes peuvent servir à atténuer l’inflammation associée à la consommation d’alcool».
Département de Psychology, Neurosciences, Université Boulder du Colorado, Boulder, États-Unis.
Karoly HC, et al. Alcohol Clin Exp Res. 29 Déc 2017.

Science/Homme: Une nouvelle formulation augmente l’absorption de cannabinoïdes par les muqueuses de la bouche
Une nouvelle formulation orale de THC et de CBD, appelée PTL401, a été développée, augmentant ainsi la biodisponibilité des cannabinoïdes de 131% pour le CBD et de 116% pour le THC par rapport à un spray de cannabis standard (Sativex). Les auteurs ont écrit: «L’absorption relativement plus rapide et la biodisponibilité améliorée, comparée au spray oromucosal, justifient des études cliniques supplémentaires à plus grande échelle avec cette formulation.»
Centre médical de Tel Aviv Sourasky, Israël.
Atsmon J, et al. J Pharm Sci. 2017 Dec 26.

Science/Homme: Selon une enquête, la plupart des patients croient que le cannabis est un traitement utile après une blessure
Selon une enquête auprès de 500 patients d’une clinique orthopédique, 90% de ceux qui avaient consommé du cannabis après leur blessure (63/70) pensaient que cela réduisait les symptômes de la douleur et 81% (57/70) pensaient que cela réduisait la quantité d’opioïdes qu’ils ont utilisés.
Hôpital Général du Massachusetts, Boston, États-Unis.
Heng M, et al. J Orthop Trauma. 2018;32(1):e25-e30.

Un coup d’œil sur le passé

Il y a un an

Il y a deux ans

Bulletin traduit par l’UFCM à partir de la version anglaise du bulletin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *